A la uneActualitésCultureEconomieEnvironnementGardPolitiqueSociétéSports Gard

ÉDITORIAL La présidente du Département Françoise Laurent Perrigot à la Une d’Objectif Gard, le magazine

Intrigante, c’est le mot. La présidente du Département Françoise Laurent-Perrigot a pris ses fonctions depuis quelques mois déjà, mais peu la connaissent véritablement. Enfin si, tout le monde au Département du Gard.

Mais publiquement, l’ancienne conseillère départementale (depuis plusieurs décennies) a choisi de rester discrète. Pas un mot plus haut que l’autre. Pas de tape dans le dos. Pas de sortie médiatique tonitruante. La Gardoise est simple, et veut le rester même dans son nouveau rôle de cheffe. Loin d’être une bête médiatique donc, elle n’en reste pas moins un animal politique. Comment être aussi près du pouvoir autant d’années, sinon ? Invitée de notre nouvelle édition d’Objectif Gard, le magazine, Françoise Laurent-Perrigot est restée la même pendant tous nos échanges. À nos questionnements, elle a apporté ses réponses. A mis aussi quelques silences. Et des hésitations. Mais surtout ses convictions. Ses projets enfin. Mais en toute simplicité à chaque fois. Car même si à ce stade, elle n’a aucune certitude de conserver la majorité de Gauche après les prochaines échéances électorales, une chose est sûre : la présidente sortante aborde la campagne sans stress. Et reprendra ensuite, soit le cours tranquille de sa vie. Soit la présidence. Avec cette espèce de normalité perturbante. Un peu comme un ancien président de la République socialiste...

Une autre personnalité est à la Une de ce numéro : David Tebib. Le président de l’USAM Nîmes-Gard ne chôme pas depuis un an. Celui qui passe entre les gouttes de la crise sanitaire, en a encore sous la semelle. Les Municipales l’ont revigoré. Le chef d’entreprise nîmois a pris de nouvelles fonctions nationales, prépare de multiples projets avec toujours la même idée en tête : faire avancer Nîmes et le Gard coûte que coûte.

Ce beau territoire, il en sera d’ailleurs question dans le magazine de cette quinzaine. On vous emmène à Saint-Martin-de-Valgalgues, à Uzès, à Corbès et en Camargue. On vous propose un zoom sur une belle société spécialisée dans les plantes aquatiques d’ornement, Nymphéa. Et on vous raconte l’histoire tragique de Mikhaël Touitou, l’un des plus grands espoirs du Nîmes Olympique fauché par un dramatique accident de voiture en janvier 1995. Enfin, on ira ensemble rencontrer Michel Cavaillès le directeur de la régie autonome du plus grand port de plaisance d’Europe, Port Camargue, qui va bientôt partir à la retraite. Et dans les cuisines de la Villa Montesquieu, à Laudun-l’Ardoise, où le chef, Ludovic Davouze, nous livrera ses secrets.

Le sommaire de ce nouveau numéro vous l’avez compris est chargé. Mais vous avez un peu de temps... On nous dit qu’un nouveau confinement est en cours !

Prenez soin de vous. Bonne quinzaine et à très vite.

Abdel Samari

Découvrez le sommaire du nouveau numéro :

 

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité