ActualitésNîmesSanté

CORONAVIRUS La députée Françoise Dumas en visite aux urgences du CHU de Nîmes

La députée Françoise Dumas dans les couloirs des urgences du CHU de Nîmes Photo DR Objectif Gard

La députée du Gard, Françoise Dumas a rencontré vendredi après-midi le personnel des urgences du CHU de Nîmes, pour saluer leur dévouement exemplaire durant cette période de crise sanitaire.

"Les médecins, brancardiers, sont pleinement mobilisés dans cette lutte contre la COVID 19. J’ai pu apprécier sur le terrain le niveau d’engagement remarquable des équipes médicales, pour soigner et soutenir les patients gardois" a déclaré la présidente de la commission de la Défense nationale et des Forces armées.

La pression hospitalière reste très élevée dans notre département, avec 61 personnes en réanimation ce début de semaine. Face à cette situation, les personnels mettent tous les moyens à leur disposition en œuvre pour freiner l’épidémie, notamment au sein du secteur Covid.

"Nous devons garantir aux soignants une juste reconnaissance de leur implication dans cette bataille"

"Pour toutes ces raisons, nous devons garantir aux soignants une juste reconnaissance de leur implication dans cette bataille. C’est tout l’enjeu du Ségur de la Santé qui mobilise 8,2 milliards d’euros de crédits pour la revalorisation des professionnels. Je suis particulièrement vigilante à la mise en œuvre de ces annonces significatives pour tous nos soignants qui sacrifient leur vie personnelle et familiale au service de l’intérêt général" s'est engagée la députée.

La députée Françoise Dumas dans les couloirs des urgences du CHU de Nîmes Photo DR Objectif Gard

"Nous devons aussi leur permettre de travailler dans les conditions dignes et adaptées à leurs réalités. C’est à ce titre que j’ai interpelé Jean Castex, Premier Ministre, sur la répartition des crédits d’investissements au profit des établissements de santé. En effet, la seconde phase du Ségur prévoit une enveloppe globale de 19 milliards €, dont 9 milliards € fléchés pour les investissements du quotidien. Dans ce cadre, la Région Occitanie bénéficiera de 1,236 milliard d’euros d’investissements en milieu hospitalier, au service de la santé de nos concitoyens, de l’amélioration des conditions de travail de nos soignants et de la modernisation de nos infrastructures sanitaires" complète Françoise Dumas.

Et de conclure : "Je soutiens avec détermination la réalisation des projets structurants que porte CHU de Nîmes (extension du bâtiment de cancérologie et construction d’un pavillon des médecines), qui est un maillon majeur de l’offre de soin dans notre territoire. Leur engagement nous oblige. Je continuerai à œuvrer pour défendre un service public hospitalier de qualité et de proximité."

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Un commentaire

  1. « pour saluer leur dévouement exemplaire »
    C’est à cause de tous ces députés LREM stupides et bornés (et hypocrites) qu’on en est là aujourd’hui. Elle pourrait au moins faire un mea culpa
    « le niveau d’engagement remarquable des équipes médicales »
    Ce n’est pas cette député qui ferait preuve d’un tel « niveau d’engagement ».
    Peut-être qu’elle a l’intention de se présenter à une élection ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité