A la uneNîmes OlympiqueRCNSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 28 avril

Rani Assaf (Photo Corentin Corger)
Pour homologuer le stade des Costières, les bancs de touche vont devoir être reculés dans la tribune (Photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques lignes !

Football

Plus de peur que de mal. Sacré Rani Assaf qui par l'intermédiaire de son ami, président d'honneur du Nîmes Olympique Jean-Jacques Bourdin a voulu faire peur à toute la terre footballistique nîmoise. Non, la Ligue professionnelle de football n'a pas l'intention de faire descendre administrativement le club si le stade des Costières n'est pas conforme à la date butoir du 30 juin prochain. Elle demande simplement que le banc de touche soit aux normes. Exit donc le fossé pour accéder au banc des joueurs et du staff. Désormais, il faut mettre les remplaçants, le coach et ses adjoints davantage en sécurité. Elle souhaite également une mise à jour de l'éclairage. C'est ce qui a été expliqué, selon nos informations, ce mercredi en fin de matinée par les instances nationales du football lors d'une visioconférence avec la ville de Nîmes, Rani Assaf et ses équipes. "Jamais il n'a été question d'une rétrogradation ou toute autre sanction" fait savoir une source bien informée. Tous ont donc une quinzaine de jours pour formuler leurs propositions qui finalement ne devrait pas représenter des sommes astronomiques. Et ainsi permettre une homologation définitive du stade préféré des Nîmois. Tout le monde peut donc être rassuré. La pression retombe, l'instruction du permis de construire du stade provisoire pourra se poursuivre au-delà de la fin de la saison...

Zinedine Ferhat est le Nîmois qui a obtenu le plus de fautes cette saison (Photo Anthony Maurin).

La statistique étonnante. Grâce à Opta, la LFP peut établir de nombreuses statistiques sur la Ligue 1. Une des dernières en date est particulièrement étonnante. Nîmes Olympique est à la fois le club qui commet le moins de fautes et celui qui en provoque le plus cette saison. Les Crocos n'ont fait que 380 fautes. Sachant que le NO figure à la 7e place du classement du fair-play avec 57 cartons jaunes et 5 rouges reçus, on peut penser que les Nîmois défendent proprement. Comme quoi on peut ne pas proposer un jeu haché et être mal classé puisque Nantes, à la lutte avec les Gardois pour la place de barragiste, est la deuxième équipe à faire le plus de fautes. Plus étonnant encore, Nîmes est la formation qui provoque le plus de coup de sifflets de l'arbitre, 489 pour le moment en 2020/2021. Zinedine Ferhat (62) et Renaud Ripart (55) sont les deux joueurs obtenant le plus de fautes. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, ce sont les mauvais élèves qui provoquent le plus de fautes puisque Nantes se classe à la deuxième place de ce classement particulier.

USAM

(Photo USAM)

Guigou dépasse les 1 000 buts. Hier soir, l'équipe de France s'est imposée 40-31 en Grèce lors des éliminatoires de l'Euro 2022. Un match marqué notamment par la performance de Michaël Guigou qui a dépassé la barre des 1 000 buts inscrits en équipe de France et qui a marqué à quatre reprises (dont deux penaltys) dans cette rencontre. Présent en Bleus depuis 2002, le capitaine approche les 300 apparitions. Un chiffre qu'il devrait atteindre cet été avec les Jeux Olympiques. Avec ce succès, les Tricolores se rapprochent d'une qualification pour l'Euro 2022. Ils retrouveront les Grecs dimanche (18h), à Créteil, pour la dernière journée de ces éliminatoires. Lors de ce match, Jean-Jacques Acquevillo était titulaire mais il n'a pas trouvé la faille. Hier soir, Rémi Desbonnet et O'brian Nyateu ont rejoint l'équipe de France en vue du match retour. Ce mercredi, à 18h, c'est la Slovaquie du gardien Teodor Paul qui est sur le pont face à la Croatie dans le cadre de l'EHF Euro Cup, une compétition amicale organisée entre équipes déjà qualifiées pour cet Euro. Avec la Hongrie, la Slovaquie est le pays hôte de la compétition.

RCN

Un pilier recherché. Si le programme des entraînements allégés se poursuit au RCN jusqu'au 15 juin, le club prépare déjà la saison 2021-22. Tout d'abord pour le mercato estival, les dirigeants nîmois sont en discussions très avancées avec un pilier droit (pour remplacer Tim Daniel parti à Aurillac en Pro D2) et un deuxième ligne. Parmi les profils également recherchés, les Gardois sont en quête d'un pilier gauche et d'un demi d'ouverture. Un ou deux Espoirs de Montpellier pourraient également débarquer au stade Nicolas-Kaufmann. En ce qui concerne le programme de la reprise, le RCN reprendra l'entraînement à partir du 19 juillet. Trois matches amicaux sont prévus dont un pourrait se jouer face à Vienne (Isère) et une opposition interne aura aussi lieu. Un stage sera vraisemblablement mis en place, reste à savoir quelles seront les dates de la reprise du championnat de Fédérale 1.

Rallye

Yohan Rossel, à droite, a notamment remporté le premier grand prix à Monte-Carlo (Photo DR)

Rossel reste leader. Le week-end dernier s'est disputé le troisième grand prix de la saison en championnat du monde des rallyes. Dans la catégorie WRC-3 évolue le Gardois Yohan Rossel qui a terminé sur la troisième marche du podium en Croatie. Malgré un accident dans la onzième spéciale où il a cassé un bras de suspension, le pilote a pu terminer la course. Avec ce bon résultat au côté de son nouveau copilote Alex Coria, le Saint-Jeannais conserve la tête du classement général avec 48 points au compteur. Au volant de sa Citroën C3, Rossel avait remporté le grand prix inaugural à Monte-Carlo. La prochaine manche aura lieu dans un mois au Portugal du 21 au 23 mai.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité