ActualitésBagnols-Uzès

ROQUEMAURE Après le décès du chef de la police municipale, une cagnotte pour soutenir sa famille

Police municipale de Roquemaure Photo DR
Police municipale de Roquemaure Photo DR

Dans la matinée du vendredi 23 avril, François Hidalgo, chef de la police municipale de Roquemaure, s'est donné la mort avec son arme de service. Une terrible nouvelle qui laisse ses proches, ses co-équipiers, son entourage et bien au-delà, anéantis. 

Après le choc qu'a suscité ce drame, ont succédé l'émotion et l'envie d'aider. Il y a un peu moins d'une semaine, l'Association des retraités et des œuvres sociales de la police municipale a lancé une cagnotte en ligne. "L'intégralité de la somme recueillie sera reversée à sa veuve et à ses enfants", assure Jean-Michel Weiss, un des responsables de l'association, aussi secrétaire général de la Fédération autonome de la police Hérault-Gard.

Le syndicat s'engage à payer également les commissions prélevées par Leetchi afin que la famille touche toute la somme offerte. Déjà plus de 4 000 € ont été récoltés : "Ça fait chaud au cœur, surtout dans ces conditions dramatiques. [...] On ne s'attendait pas à tant d'engouement, même si l'argent n'enlève pas le deuil", souligne Jean-Michel Weiss. La cagnotte est ouverte jusqu'au 11 mai.

François Hidalgo avait 53 ans et avait pris ses fonctions comme chef de la police municipale de Roquemaure en 2002. Ceux qui le rencontraient le décrivent comme quelqu'un "de souriant" et "à l'écoute". Il avait commencé sa carrière dans la police municipale dans les années 90, d'abord dans les Landes. Il a poursuivi son parcours en Savoie, à Sallanches plus précisément. Juste avant d'arriver à Roquemaure, il avait occupé le poste de brigadier-chef à la police de Saint-Étienne-du-Grés, à côté dans les Bouches-du-Rhône. Ses obsèques se sont tenues ce vendredi matin à Roquemaure.

Marie Meunier

Pour participer à la cagnotte en ligne, vous pouvez cliquer ici.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité