Bagnols-UzèsCulture

MUSIQUE La billetterie de « Bagnols sur chaise », le nouveau festival de la Moba, est ouverte

Le nouveau festival Bagnols sur Chaise se déroulera les vendredi 11 et samedi 12 juin prochains, au théâtre de verdure du Mont Cotton, à Bagnols/Cèze. (DR)

Sanseverino en est la tête d'affiche. Il y aura aussi Tonton Alex, les Karpat, Pakalo...

Le nouveau festival Bagnols sur Chaise se déroulera les vendredi 11 et samedi 12 juin prochains, au théâtre de verdure du Mont Cotton, à Bagnols/Cèze. (DR)

La Moba donne rendez-vous au théâtre de verdure du Mont Cotton les vendredi 11 et samedi 12 juin pour son tout nouveau festival : Bagnols sur chaise. Un nom clin d'œil à la situation sanitaire - qui s'éclaircit un petit peu avec les nouvelles annonces gouvernementales - mais qui laisse encore de grands doutes sur la tenue de concerts avec un public debout et une jauge complète en salle. 

Un nom qui se veut donc provisoire, en espérant que le contexte soit plus clément pour les prochaines éditions. Mais pour cette première, la Moba a imaginé un format en plein air qui colle avec les restrictions et le respect maximum des gestes barrières. "À un moment donné, il faut essayer de faire quelque chose en extérieur. Même si ce n'est pas le festival de nos rêves, il faut reprendre. Surtout qu'a priori, la Ville annule un peu tous ses concerts", nous livre Arnold Métrot, directeur artistique de la coopérative culturelle bagnolaise.

En effet, cela fait maintenant plus d'un an qu'aucun concert n'a été donné dans les murs de la salle de spectacles. Pour l'équipe de la Moba, il est grand temps de renouer avec le public, "même si cela devra sûrement se faire dans un contexte inédit. Parce qu’il est temps de nous retrouver, parce qu’il est essentiel que nous partagions ensemble l’énergie brute de la musique live".

Depuis la semaine dernière, la billetterie du Bagnols sur chaise a ouvert. Pour prendre le moins de risque de se heurter à une annulation, les organisateurs ont décidé d'organiser un concert assis avec une place sur deux (ce qui renverrait environ à 1 000 places) et sans buvette (pour éviter les déplacements et donc les brassages). Reste aussi à savoir ce que comprend le fameux "pass sanitaire" dont a parlé le président de la République lors de son entretien à la presse quotidienne régionale, et s'il devra être appliqué dans le cadre des festivals.

Sanseverino en tête d'affiche, mais aussi Karpatt, Pakalo, Java, TonTon Alex...

Côté programmation, "il nous paraissait compliqué de faire venir des artistes hors-France", atteste Arnold Métrot. Ce qui n'enlève rien à la qualité du festival qui compte comme tête d'affiche le chanteur Sanseverino, qui présentera sa nouvelle formule live, batifolant sur les chemins de la funk. Il ouvrira le bal le samedi soir, juste après la clôture du Vélo show, un autre événement qui se déroulera sur toute l'après-midi et dont on vous parlera dans un prochain article.

La soirée du samedi verra aussi sur scène les "globe-trotteurs de la chanson", les Karpatt, qui célèbrent leurs "20 ans de tournée dans les pattes". À chaque changement de plateau, le public pourra profiter d'une apparition en fanfare de Spelim street show, qui offrira même un petit live en fermeture. Ce nouveau groupe a été accueilli à la Moba en résidence récemment et a été créé à l'initiative de Martin, le chanteur de Païaka, déjà passé par la salle bagnolaise.

La soirée du vendredi 11 juin débutera avec Java, l'enfant terrible du rap-musette qui fête son grand retour cette année et ses 20 ans de carrière, après une décennie d'absence. On poursuit avec le tout jeune groupe villeneuvois Pakalo qui s'est créé pendant le premier confinement et a auto-produit son premier album. Ce sera donc la première scène pour les deux amis Marie et Léo qui promettent un sucré mélange de pop et rap épuré. Et enfin, le DJ bagnolais TonTon Alex fermera la marche avec sa musique teintée de dub jamaïcain, de jazz, de classique ou encore de hip-hop, jonglant entre les sons modernes et vintage. Deux soirées qui s'annoncent donc détonantes et donneront envie de se lever de sa chaise... mais pas trop quand même.

Marie Meunier

Billetterie en ligne accessible en cliquant ici. Tarifs : 20 € pour un soir, 30 € le pass pour les deux soirées. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité