A la uneNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 10 mai

Les Crocodiles ont décrochés à Metz une victoire synonyme d'espoirs de maintien en Ligue 1 (Photo via MaxPPP]
Nassim Chadli a fait ses premiers pas en Ligue 1 avec une victoire à Metz (photo Norman Jardin)

Découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Débuts en L1 pour Doucouré et Chadli. Si les deux jeunes Nîmois avaient fait leurs premiers pas chez les professionnels lors du match de Coupe de France face à l'OGC Nice (défaite aux Costières 1-3, le 10 février 2021), Mahamadou Doucouré et Nassim Chadli ont découvert la Ligue 1 hier à Metz. Doucouré a remplacé Koné à la 84e et Chadli est entré à la place de Ferhat à la 89e. Une première courte, mais qu'ils ne sont pas prêts d'oublier puisque les Crocodiles sont revenus de Lorraine avec une victoire 3-0 et trois points qui permettent de rester mathématiquement dans la course au maintien. Ces deux espoirs nîmois sont les deux seuls susceptibles de se voir proposer un contrat professionnel la saison prochaine et cette exposition risque de susciter l'intérêt de certains clubs qui suivent déjà les jeunes du NO. Pour Chadli, par exemple, trois clubs de Ligue 1 sont intéressés et le Nîmois a aussi des touches en Espagne et en Angleterre. À suivre...

À quoi ressemblera le prochain maillot du Nîmes Olympique ? (Photo Corentin Corger)

Le nouveau maillot en préparation. Si l’on ne sait pas encore dans quelle division évoluera le NO la saison prochaine, le club prépare d’ores et déjà ses futures tenues. Selon nos informations, les écailles présentes sur les manches du maillot devraient disparaître. Mais le club ne souhaite pas rompre avec la dimension identitaire chère à Laurent Tourreau. Ainsi, des arches stylisées représentant les arènes de Nîmes devraient apparaître sous forme de bandes disposées en quinconce sur le torse des joueurs. Chaque année, le Nîmes Olympique présente ses tenues officielles au cœur de l’été. Il faudra donc patienter encore plusieurs semaines avant de les découvrir.

Ripart et Paquiez, deux joueurs formés au Nîmes Olympique (photo Anthony Maurin)

Merci la formation. Dans le nouveau numéro de sa lettre hebdomadaire, l’Observatoire du football CIES révèle le taux d’emploi des joueurs formés au club (ceux ayant été pendant au moins trois saisons entre 15 et 21 ans dans leur club d’emploi) en Ligue 1. Cette étude (réalisée jusqu’au 5-5-2021) nous informe que le trio de tête se compose de l’AS Saint-Étienne (35,0% des minutes jouées par 17 formés au club), l’Olympique Lyonnais (21,2%, 8) et Nîmes Olympique (20,2%, 7). Voilà une statistique qui confortera les défenseurs du centre de formation, menacé ces derniers temps par le projet de fermeture décidé par Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique.

USAM

Sans Nyateu et Poyet contre Chartres. Après deux semaines d’arrêt dues à la trêve internationale et aux matchs reportés, l’USAM reprendra la compétition demain avec la réception de Chartres (20h), pour le compte de la 20e journée de Lidl Starligue. Face aux joueurs d’Eure-et-Loir, la Green team tentera de consolider sa place dans le top 5. Nîmes s’était imposé au match aller 35-28. Pour affronter l’équipe dixième du championnat (avec 18 points, 9 victoires et 14 défaites), l’USAM sera privée du demi-centre O’brian Nyateu et du pivot Tom Poyet. Victime d'une déchirure des adducteurs, le néo international français doit faire point un lundi, 15 jours après les premières injections. Concernant le joueur formé au club, il rentre jeudi de Capbreton et pourrait reprendre le handball la semaine prochaine. Franck Maurice a également convoqué l’ailier-droit Damien Gibernon dans une liste de 16 joueurs. 

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul; Gallego, Salou, Nieto, Dupuy, Gibernon, Acquevillo, Hesham, Minel, Tobie, Kavticnik, Guigou, Rebichon, Sanad, Tesio. 

Triple saut

Jean-Marc Pontvianne lors d'un entraînement au stade Marcel-Rouvière de Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Pontvianne se rapproche. Pour pouvoir se qualifier aux Jeux Olympiques de Tokyo, le Nîmois Jean-Marc Pontvianne a deux possibilités : sauter au moins à 17,14 m ou faire partie du Top 32 au classement mondial. Pour entériner rapidement sa participation aux JO, il se focalise sur la première option. Ce dimanche, au stade Philippidès de Montpellier, où il s'entraîne régulièrement, il n'est pas passé loin. "C'est dommage parce que j'ai mordu deux fois dont une de très peu où j'ai sauté à 17,30 m. C'était litigieux mais c'est le choix de l'arbitre", confie le sauteur licencié à l'Entente Nîmoise Athlétisme. Son saut retenu à 16,91 m lui a quand même permis de terminer sur la troisième marche du podium lors de ce meeting héraultais. Satisfait de ce début de saison, Jean-Marc Pontvianne a encore plusieurs opportunités d'aller chercher cette fameuse barre des 17,14 m. Notamment le 19 mai à Ostrava ou encore lors des championnats de France les 28 et 29 juin à Angers. Le champion de France en titre devrait peut-être, entre-temps, participer aux championnats d'Europe. Pour rappel, trois athlètes sont sélectionnés pour représenter la France au triple saut cet été au Japon et le Gardois fait partie des principaux prétendants.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité