ActualitésGardSociété

MARGUERITTES Territoire « zéro chômeur de longue durée », ça continue

La signature de la convention (Photo CCI30)
La signature de la convention (Photo CCI30)

Le jeudi 6 mai dernier, la mairie de Marguerittes a réuni toutes les parties prenantes à la démarche TZCLD (territoire zéro chômeur de longue durée) pour relancer le projet après l’arrêt forcé par la pandémie de covid-19.

Cette rencontre, en présence de la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, a été l’occasion de faire un point sur le projet, installer le comité local pour l’emploi (CLE), instance de gouvernance, dans sa forme définitive, et, pour Rémi Nicolas et Éric Giraudier, respectivement maire de Marguerittes et président de la Chambre de commerce et d'industrie du Gard (CCI), de signer une convention de partenariat technique.

"La CCI Gard souhaite placer l’humain au centre de son action, c’est précisément ce que nous faisons en participant activement à ce dispositif" a expliqué Éric Giraudier. Les initiateurs du projet, à savoir la ville de Marguerittes, le député Philippe Berta, et la CCI Gard, rappellent à ce titre que la crise sanitaire a rendu l’initiative plus opportune encore, le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée s’étant accru au niveau national de 13% depuis un an, en faisant la catégorie la plus touchée par l’augmentation globale du chômage (chiffres Pôle Emploi).

"Quel plus grand intérêt commun avons-nous que de permettre l’accès à l’emploi, l’accès à la sécurité économique ?", a justifié Rémi Nicolas. Et Philippe Berta de témoigner : "Le choix de s’impliquer dans ce projet a été immédiat pour ma part et j’ai pu user de mon influence à Paris pour convaincre les bonnes personnes d’étendre l’expérimentation."

Après deux ans de préparation et la parution fin 2020 de la loi qui permet désormais à 50 nouveaux territoires de candidater, le comité local pour l’emploi a l’ambition de déposer la candidature de la ville de Marguerittes auprès de l’Association nationale territoire zéro chômeur de longue durée d’ici la fin de l’année pour que la commune expérimente la démarche sur son territoire, particulièrement touché par le chômage de longue durée à l’image de l’ensemble du département.

Pour rappel, la démarche vise à l’embauche en CDI de personnes privées durablement d’emploi volontaires dans des entreprises à but d’emploi (EBE) non-concurrentielles avec les activités publiques et privées préexistantes sur le territoire. À la CCI ce jour, près de 80 personnes éligibles se sont portées volontaire. Les opportunités d’activité sont en cours d’identification par notamment la CCI qui épaule la mairie de Marguerittes dans le portage du dossier.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité