A la uneFaits DiversGard

GARD Double homicide : enquête pour « assassinats » et le tireur toujours en fuite 24h après

Le pont de Bourgnolles entre Saumane et Les Plantiers fermé à la circulation tout au long de la journée. (Photo C.M)

Le fugitif recherché depuis hier par les gendarmes du groupement du Gard est toujours en fuite. Il reste introuvable malgré une traque qui dure depuis maintenant 24h. Une enquête pour "assassinats" est ouverte. Ce mercredi matin, c'est le parquet de Nîmes compétent au titre du pôle criminel qui reprend le dossier géré jusqu'à présent par le procureur d'Alès, François Schneider.

Mardi matin vers 8h15, ce père de famille, âgé de 29 ans, a abattu  son patron à la scierie du village des Plantiers, dans les Cévennes, avant de tirer sur un autre salarié. Résultat : deux morts. Un autre ouvrier présent dans l'établissement a pu se sauver, le tireur lui aurait demandé de partir.

Le tireur a ensuite quitté la scierie probablement pour retourner chez lui avant de s'enfuir vers les bois environnants. Une zone très vaste et escarpée des Cévennes qui lui a permis de débuter sa cavale. Ce mercredi matin, 24h après les faits, le suspect n'a pas pu être retrouvé malgré la présence de près de 250 gendarmes. Cette nuit de mardi à mercredi les recherches ont continué, mais il semblerait que personne n'ait vu le fugitif depuis hier matin.

Il n'y a pas de témoignage permettant de le localiser. Les recherches s'amplifient ce matin avec la Section de recherches de Nîmes venue en renfort des gendarmes du groupement, d'un escadron de gendarmes mobiles et du GIGN également présent face à la dangerosité d'un homme qui a la réputation de savoir manier les armes, puisqu'il est membre d'un club de tir.

Selon les premiers éléments d'enquête, il semblerait qu'un conflit dans le domaine professionnel ait été le déclencheur de ce double homicide. Les recherches et les investigations continuent dans cette vallée cévenole, avec les habitants des Plantiers confinés chez eux depuis hier matin. Ce mercredi, les autopsies des deux victimes va être réalisées à l'institut médico-légal du CHU de Nîmes.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité