A la uneGardSports Gard

ROLAND GARROS Benjamin Bonzi : « Je vois que je peux battre les meilleurs »

Benjamin Bonzi vise le top 100 mondial (Photo FFT)
Benjamin Bonzi a remporté deux Challenger en 2021. (Photo Ostragroupopen 2021).

Meilleur tennisman gardois du moment, Benjamin Bonzi représentera le département à Roland Garros. Alors qu'il entrera en lice en début de semaine, l'Anduzien qui aura 25 ans au cours de la quinzaine revient sur ses chances pour Objectif Gard

Objectif Gard : Avant un tirage au sort de Grand Chelem, vous rêvez d'hériter d'une star du circuit pour jouer sur le court Central ou d'un adversaire plus abordable pour espérer passer un tour ? 

Benjamin Bonzi : Je n'ai jamais su répondre à cette question (rires). Le tirage offre plein de possibilités, toutes peuvent être intéressantes.

En l'occurence, vous allez affronter l'Argentin Facundo Bagnis, 31 ans et 101e mondial. Que connaissez-vous de lui ? 

On ne s'est jamais affronté et ce n'est pas le joueur que je connais le mieux sur le circuit. Il est gaucher et c'est un spécialiste de la terre battue. Il a d'ailleurs pratiquement joué que sur cette surface cette année et a remporté beaucoup de matches. Ça va être une belle confrontation, il faudra essayer de lui voler du temps en prenant la balle tôt. Et bien sûr être prêt physiquement pour le combat.

Au second tour, vous pourriez retrouver le Russe Andrey Rublev, 7e mondial. 

Oui, ce serait un grand moment mais je vais déjà me concentrer sur le premier tour.

Lors de vos deux autres participations, vous aviez remporté votre premier match avant de vous incliner au suivant. Atteindre le 3e tour sera cette fois votre objectif ? 

Forcément ça serait super. Mais l'objectif est surtout de prendre du plaisir et de profiter du moment. Roland-Garros, ça n'arrive qu'une fois par an. Mais bien sûr, je veux gagner le plus de matches possibles.

Vous arrivez en tout cas en confiance après un très bon début de saison qui vous a permis de grimper au 115e rang mondial. 

Oui j'ai réalisé un bon début de saison avec pas mal de victoires. Je voulais remporter mon premier titre en carrière, c'est chose faite avec deux challengers. Avec le classement en partie gelé en raison de la crise sanitaire, le total de points à atteindre pour entrer dans le top 100 est plus élevé. Mais je m'en rapproche et je continue à progresser.

Vous êtes aussi passé de peu à côté de victoires de prestiges contre David Goffin et Karen Kachanov, tous deux membres du top 20. Que vous a-t-il manqué ? 

Peut-être un peu de constance et une meilleure gestion des points importants. Mais je vois que sur un match je peux atteindre ce niveau-là et battre les meilleurs. C'est encourageant.

Qu'espérez-vous de la suite de la saison ? 

Je suis un joueur plutôt complet mais j'ai encore beaucoup d'axes de progression. Je dois continuer à m'entraîner dur car je sens que je n'ai pas atteint mes limites. On le voit à la moyenne d'âge des joueurs du top 100 : on peut progresser à tout âge. À court terme, j'aimerais encore améliorer mon classement pour entrer dans le tableau direct de l'US Open.

Propos recueillis par Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité