A la uneActualitésEconomieGard

ÉDITORIAL Aéroport de Nîmes : en jet privé, la classe !

Photo DR Jet and More
Photo : DR Jet and More

Edeis, le délégataire de Nîmes métropole pour la gestion de l’aéroport de Nîmes-Garons, propose à partir du 2 juillet prochain l’ouverture d'une nouvelle ligne à destination de Paris-Le Bourget. Pas question ici d'un avion de ligne classique avec plein de passagers à l'intérieur. Non, non, vous pourrez partir en jet privé. La classe ! Avec quelques passagers bien sages, promesse de l'opérateur. L'offre ne dit pas, par contre, si le cigare et la coupe de champagne seront de rigueur. Une chose est sûre : pour voyager à bord, faudra d'abord avoir la garantie d'un nombre suffisant de voyageurs, sinon, vous risquez fort de rester sur le tarmac nîmois. Ainsi, pour utiliser cet avion, pas le choix : il faut d'abord adhérer à un système de souscription sous forme de financement participatif. Comme nous l'explique Edeis, le principe est simple (à voir !). Les clients s’engagent à l’avance pour un voyage ou pour un abonnement de plusieurs allers-retours par an et, à partir d’un certain taux de remplissage, le vol est confirmé. Sauf pour les quatre premières rotations en juillet où, quel que soit le niveau de réservation, l'avion décollera ; plein ou vide... Petite subtilité mais elle a son importance, les vols se déroulent le vendredi soir pour rentrer de Paris et le dimanche soir pour partir de Nîmes. Le reste de la semaine, le train est pas loin, à Nîmes-Pont du Gard. L'opérateur de transport y croit fort, il vient de lancer un site Internet dédié pour la réservation. Et là, jolie surprise, le prix du billet n'est pas si prohibitif que cela. Autour de 250 euros en moyenne le vol. Bien sûr, on est loin des tarifs pratiqués par Ryanair, le spécialiste des lignes commerciales low cost sur ce même aéroport mais ce n'est pas tout à fait le même service, soyons honnête. Cette offre réservée aux particuliers mais surtout et avant tout aux entreprises a aussi vocation à attirer une clientèle pressée au quotidien qui veut gagner du temps, voyager plus rapidement en évitant les accès aux aéroports quelques fois compliqués en région parisienne. Il marque la volonté aussi d'ouvrir un accès à la capitale aux chefs d'entreprise nîmois souvent contraint de se rendre à l'aéroport de Montpellier. Enfin, il n'engage aujourd'hui que les souscripteurs. C'est peut-être aussi cela la bonne nouvelle. Voici un bon test avant d'installer, peut-être, un jour une ligne commerciale régulière. Cette dernière engagerait cependant cette fois des deniers publics sans certitude de retour sur investissement...

Abdel Samari

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité