A la uneActualitésSports Gard

L’IMAGE DU JOUR Le champion du monde Dylan Rocher en mode « professeur » dans un camping gardois

Dylan Rocher (à droite) distille ses conseils pour progresser au tir. (Photo Corentin Migoule)

Depuis hier, le triple champion du monde de pétanque, Dylan Rocher, est dans le Gard, à Mialet. Avec trois autres champions français, le Manceau donne des cours à 36 chanceux venus de toute la France pour prendre part à ce stage organisé par le marque de boules Obut. 

"C'est la première fois qu'on délocalise un gros stage comme celui là avec quatre champions", s'enflamme Philippe Duchein, animateur sportif de la marque Obut. Depuis hier, le quinquagénaire a posé ses valises au camping Les Plans, à Mialet, où il a retrouvé Clément Fernandez, le gérant. Après une rencontre il y a trois ans dans une foire à Montpellier, les deux hommes ont sympathisé autour d'une passion commune : la pétanque. Ainsi, parce que "la pétanque est une activité qui s'allie parfaitement avec le camping", le second proposait au premier de délocaliser son expertise de bouliste de Saint-Bonnet-le-Château (Loire) où est implantée l'usine Obut, à Mialet, au cœur des Cévennes.

Dans ses bagages, Philippe Duchein a embarqué "le Zidane de la pétanque", le triple champion du monde Dylan Rocher. Mais le Manceau n'est pas le seul champion à s'être déplacé dans le Gard puisque Stéphane Robineau, Ludovic Montoro et Mickael Bonetto sont aussi de la partie. Depuis hier et jusqu'à ce soir, le quatuor distille des conseils appréciés par les 36 chanceux qui ont déboursé près de 300 euros pour s'offrir ce stage organisé dans le cadre bucolique du camping Les Plans.

Quintais et Suchaud pour bientôt

Après une première journée de (re)mise à niveau où les bases de la pétanque ont été appréhendées, les stagiaires, par petits groupes de neuf, ont pris part ce mercredi matin à une série d'animations développées par Philippe Duchein. "C'est tout un tas de petits jeux qui permettent de faire progresser les gens très rapidement. Certains vont gagner 20 ans de pratique en deux jours", promet le dernier nommé. Parmi les participants, "on retrouve un peu tous les niveaux. Ça va du joueur débutant au champion en devenir", apprécie Dylan Rocher, stimulant ses "élèves" par la perspective d'un "bon apéro".

Aussi passionné que patient, le champion de 29 ans voit en ce stage placé sous le signe de "la convivialité et de la progression", l'occasion de se détendre avant de s'aligner sur la 60e édition de la Marseillaise, "l'échéance la plus importante" de sa saison 2021, du 4 au 7 juillet. "C'est merveilleux de pouvoir progresser aux côtés de grands champions comme Dylan et les autres", s'enthousiasme quant à lui Joël, un quinquagénaire originaire de la Haute-Saône, admettant qu'en deux jours, son jeu "a changé".

Comme lui, beaucoup de stagiaires n'ont pas lésiné sur les moyens, avalant les kilomètres pour s'offrir pendant 48 heures les services d'experts de la pétanque. C'est notamment le cas de Thomas, jeune joueur prometteur, venu d'Amiens (Somme) après avoir posé deux jours de congés pour l'occasion. Si un second stage est attendu "très prochainement", les dates exactes n'ont pas été communiquées par Clément Fernandez, craignant que son établissement ne soit pris d'assaut par des badauds. Alors que les inscriptions sont déjà complètes, l'une d'elles provient de l'île de La Réunion. Rien que ça ! Il faut dire que quatre joueurs, "tous champions du monde", y sont attendus, dont les célèbres Philippe Quintais et Philippe Suchaud.

Corentin Migoule

Notre vidéo :

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité