A la uneBagnols-UzèsPolitique

DÉPARTEMENTALES À Uzès, Denis Bouad et Bérengère Noguier écrasent la concurrence

Denis Bouad et Bérengère Noguier arrivent largement en tête de ce premier tour des départementales à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Denis Bouad et Bérengère Noguier arrivent largement en tête de ce premier tour des départementales à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le binôme de conseillers départementaux sortants sur le canton d’Uzès (union de la Gauche) Denis Bouad et Bérengère Noguier arrive largement en tête de ce premier tour avec 45,73 % des voix. Loin devant le Rassemblement national, pour un duel du second tour qui s’annonce largement favorable aux sortants. 

« C’est au-delà de nos espérances ». Denis Bouad avait le sourire ce soir, chez lui à Blauzac, au moment de commenter ce score qui l’a vu passer pas si loin d’une réélection au premier tour avec sa binôme Bérengère Noguier. Avec près de 46 % des suffrages, les sortants écrasent la concurrence et en premier chef le RN de Patrice Adam et Mireille Ribanier, qui arrivent deuxièmes avec 26,38 % des voix. « Nous avions dans les villages un Rassemblement national très fort qui pouvait nous devancer. Ça s’inverse et c’est la récompense du travail mené depuis six ans et du projet que nous portons », affirme Bérengère Noguier. 

Du côté du RN, Patrice Adam se dit « déçu. Le gagnant c’est l’abstention. 65 % de personnes qui n’ont pas été voter, c’est dramatique pour notre démocratie ». La qualification au second tour du parti d’extrême-Droite ne suffit pas à éteindre cette déception, avec une abstention forte comme jamais mais « qui a touché tout le monde, nous comme les autres », affirme Denis Bouad.

« Il va nous falloir apporter des changements en profondeur, mieux faire comprendre nos politiques et mieux les adapter aux demandes des concitoyens », avance Bérengère Noguier. « Il faut que les gens se bougent, sinon ça ne sert plus à rien, souffle Patrice Adam. Les électeurs ont leur destin entre leurs mains. S’ils ne veulent pas que ça change, qu’ils restent à la maison. »

Patrice Adam et Mireille Ribanier ont été investis par le RN sur le canton d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ni la Droite ni La République en marche ne seront présents au second tour. Le binôme LREM, composé de Jérôme Maurin et Nathalie Rayssiguier, arrive troisième avec 14,27 % des voix. « Je ne suis pas mécontente de cette troisième place. Je regrette simplement que le RN arrive deuxième. Ça nous fait nous poser quelques questions quand même », dit la dernière nommée. La candidate voit tout de même dans ce scrutin « une très bonne expérience. Nous allons continuer, il y a encore du travail ». Et Nathalie Rayssiguier l’affirme, le binôme LREM « devrait » appeler à voter pour Denis Bouad et Bérengère Noguier au second tour.

Jérôme Maurin et Nathalie Rayssiguier se présentent sur le canton d'Uzès, sous la bannière LREM. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Du côté de la Droite et du Centre, c’est la soupe à la grimace ce soir. Le binôme Jacques Caunan/Frédérique Bonnefoy-Suavet arrive bon dernier, avec 13,52 % des voix. « Nous sommes déçus, vu la campagne qu'on a faite. On a fait les 31 communes avec mon binôme. On n’a pas vu l'ombre d'un candidat sur aucune commune, mais c’était difficile de faire mieux avec 30 % de votants », lance le premier.

Jacques Caunan et Frédérique Bonnefoy-Suavet forment le binôme de l'union de la droite et du centre sur le canton d'Uzès. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour lui aussi, l’abstention a fait le scrutin. « On se disait que s'il n'y avait que 30 % de votants, ce serait les extrêmes et les sortants qui ramasseraient la mise. On ne s'est pas trompés », souffle Jacques Caunan. La Droite et le Centre ne donneront pas de consigne de vote sur le canton d’Uzès : « On a été soutenus par de nombreux maires du canton. Je me vois mal ce soir parler en leur nom en leur disant votez pour tel candidat. On laisse les électeurs choisir au prochain tour. »

Thierry ALLARD 

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité