A la uneActualitésPolitique

EN DIRECT Dans le Gard, suivez les élections départementales et régionales

Un bureau de vote à la Mairie de Nîmes (Photo Anthony Maurin).
Un bureau de vote à la Mairie de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Ce dimanche marque le premier tour des élections départementales et régionales. Objectif Gard vous propose de suivre toute la journée ce double scrutin.

À 17h, à Beaucaire, chef-lieu du canton, le taux de participation est de 30,56%. En 2015, au terme du premier tour des élections des Départementales, ce taux s'établissait à 55,77 %. À l'échelle du Gard, pour ce double scrutin 2021, il est de 25,15% à 17h.

À 15h, le taux de participation à Pont-Saint-Esprit était à 22,4%. Pour comparaison, en 2015, le taux de participation sur le canton, au premier tour, s'élevait à 56,53%. Chiffre qu'on voit difficilement atteindre cette année...

À Bagnols-sur-Cèze, le taux de participation s'élevait à midi à 17,12% pour les Régionales et à 16,01% pour les Départementales (canton de Bagnols).

Quatre bureaux des 12 bureaux de vote bagnolais sont installés à la halle sportive Saint-Exupéry. (Marie Meunier / Objectif Gard)

À midi, le taux de participation pour la double élection dans le Gard, est tombé. Il est de 11,62%. En 2015, au même moment, pour élections départementales, il atteignait 22,21% et 19,61% pour les Régionales.

Le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet (Photo : Marie Meunier)

À 11 heures, le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, s'est acquitté de son devoir de citoyen. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 18 heures.

(Photo Anthony Maurin).

Deux ! C'est le nombre d'élection qui se tiennent ce dimanche. Les électeurs devront désigner leurs conseillers départementaux mais également leurs conseillers régionaux. Le conseil départemental s'occupant de la solidarité (RSA, maintien à domicile des personnes âgées...), des collèges ou des routes, le conseil régional gérant le développement économique (formations professionnelle, aide aux entreprises...), les transports et les lycées.

Jean-Paul Fournier, décontracté pour aller voter (Photo : droits réservés)

Peu avant 9 heures, le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, s'est rendu à l'école de la Placette pour aller voter.

8h07, René 63 ans, est le deuxième électeur à déposer ses deux bulletins dans les urnes au bureau n°1 installé à la mairie de Beaucaire. C'est une habitude pour lui d'arriver dans les premiers et cela à chaque élection. "Pour moi, voter, c’est important, peu importe les élections, qu'il s'agisse de la Présidentielle ou autres. C’est tout à fait normal de voter, ce n’est pas une obligation", a-t-il commenté.

Pour Jean-Paul, 61 ans, "c’est un devoir citoyen. Tous les bons Français doivent venir voter. La Région, le territoire, il faut que les choses changent. Il y a des trous partout sur les routes. La ville de Beaucaire malheureusement a des travaux à faire mais sans l’aide des conseillers régionaux, départementaux, ça restera comme ça."

Tout juste sorti du bureau de vote n°2, Robert, 80 ans, réagit : "Le droit de vote est quelque chose de tout à fait naturel, je dirais obligatoire pour la bonne cause. Il y en a qui se sont battus pour nous. Il faut en être reconnaissants."

Comme il en a l'habitude, René 63 ans, a été parmi les premiers à voter ce dimanche à l'occasion des élections départementales et régionales, à la mairie de Beaucaire. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Le dimanche, c'est jour de marché à Beaucaire. Nous y avons croisé Johan, un Varois âgé de 53 ans. Il s'est accordé quelques jours de repos en Terre d'Argence et ne participera pas à ce premier tour du double scrutin. "Peut-être que j’irai dimanche prochain, a-t-il confié. Je préfère attendre le second tour et voir combien de personnes auront voté au premier." Annick, elle aussi Varoise, est venue rendre visite à sa fille Marlène. "J’ai voté par procuration. Ces élections, c'est important, c'est l’occasion de participer à la vie citoyenne."

Marlène, 33 ans, Beaucairoise et présidente d'association. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Sa fille âgée de 33 ans se rendra dans son bureau de vote dans l'après-midi : "C’est un droit qu’on a et il faut aller voter sur toutes les élections. Je suis présidente d’une association, donc je suis assez impliquée dans la vie locale. La Région nous aide, le Département nous aide donc c’est important de rendre la pareille."

Sandra, 50 ans, commerçante sur le marché de Beaucaire, ne sent pas un engouement particulier chez ses clients au sujet de ces élections. "Les gens n’en parlent pas beaucoup, en tout cas moins que les élections municipales par exemple". Et d'ajouter aussitôt : "Mais c’est important de voter pour faire entendre nos idées. Ça n’a rien à voir avec les partis politiques." La Jonquièroise votera cet après-midi. Elle est notamment intéressée par le sujet de la déviation de RD 999 qu’elle qualifie d’Arlésienne.

La Mairie de Nîmes, à l'ouverture des bureaux de vote (Photo Anthony Maurin).

8 heures, ouverture des bureaux de vote. Dans le Gard, 543 060 électeurs sont appelés aux urnes, ce dimanche, pour le premier tour des élections départementales et régionales. Des électeurs qui sont répartis dans 716 bureaux de vote, dont 85 à Nîmes et 29 à Alès. À savoir qu'un bureau de vote supplémentaire a été installé à Nîmes au sein de la prison. Ce n'était pas le cas lors des dernières élections municipales.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité