GardSociété

GARD Le civisme n’est pas le cadet de leurs soucis

La journée a été très exigeante (photo Chantal Oziol)
La difficile épreuve du lancer de grenade (photo Chantal Oziol)

La Délégation militaire départementale du Gard (DMD30) organisait récemment la première édition du « Challenge inter-cadets », un programme mis en place depuis 2008 qui valorise les élèves sur un parcours citoyen. 

Des collégiens et des lycéens venus de trois centres de cadets de la Défense du Gard s’étaient donnés rendez-vous mercredi au camp de Garrigues. Ils représentaient le CFIM d’Alès (centre de formation initiale des militaires), le 503e RT de Beaucaire (Régiment du train) et le 1e REG du Laudun (Régiment étranger du génie). Les centres de cadets de la Défense ont pour vocation, sur une année scolaire, d’éveiller et de sensibiliser les collégiens et les lycéens aux valeurs de la République, notamment aux notions de citoyenneté, de défense, de mémoire et d’engagement par une participation active et collective.

"Ce n’est pas un service militaire mais un service civique"

« Ce programme est un challenge sportif et j’ai voulu mettre en avant l’engagement des cadets. C’est une démarche pour faire découvrir les armées, sans objectif de recrutement. Ce n’est pas un service militaire mais un service civique. On essayera d'associer tous ces jeunes aux cérémonies nationales aux cotés des anciens, car il y a un devoir de mémoire », explique David Mazel, lieutenant-colonel, délégué militaire départemental-adjoint du Gard.

Léana et Maxime font partie de l'équipe de Garons victorieuse (photo Norman Jardin)

La journée a débuté par un rassemblement sur la place d’armes et la montée des couleurs. Sous une chaleur accablante, les cadets s’en sont donnés à cœur joie dans les différents challenges. Les 80 jeunes ont réalisé un parcours composé d’ateliers ludiques via des activités physiques et sportives (lancer de grenades, parcours d’obstacles, courses à pied, etc.).

David Mazel, lieutenant-colonel, délégué militaire départemental-adjoint du Gard (photo Norman Jardin)

« Nous suivons le programme depuis le mois de septembre et nous découvrons des nouveaux métiers. Ça nous montre des choses que l’on ne connaît pas sur la vie de tous les jours.  Je ne savais pas quoi faire en début d’année et ce programme m’a aidé à m’orienter grâce à l’armée. Ça met en avant la cohésion du groupe », souligne Éleana Gaudimonte, une collégienne Beaucairoise de 14 ans. Elle fait partie de l'équipe victorieuse au même titre que Maxime (16 ans).

Ce dernier est heureux d'avoir gagné et il a peut-être trouvé sa vocation : « Je veux dépasser mes limites et peut-être plus tard m’engager dans l’armée. L’armée c’est une famille et l’esprit d’équipe. » À l’issue de la journée, l’équipe gagnante a reçu une coupe qui sera remise en jeu dans quelques mois. Mais l’essentiel était ailleurs et c’est surtout l’esprit d’équipe et le civisme qui étaient les deux grands axes de la journée.

Norman Jardin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité