A la uneCamarguePolitique

DÉPARTEMENTALES Canton d’Aigues-Mortes : la Gauche fait barrage, les candidats de la Droite restent muets

En haut Robert Crauste et Laurence Barduca Fauquet, en bas Yvette Flaugère et Anthony Leroy. (photo DR)

Dimanche dernier, le binôme du Rassemblement national composé d'Yvette Flaugère et Anthony Leroy est arrivé en tête avec 34% des voix. Il est suivi par le tandem sans étiquette conduit par Robert Crauste et Laurence Barduca-Fauquet, qui compte 29% des suffrages et a 545 bulletins à rattraper sur son adversaire. 

Comme partout dans le département en cet entre-deux tours, les voix des perdants sont convoitées. Crédités de 12% des suffrages dimanche dernier, les candidats de la Gauche, Isabelle Banabera et Didier Caire, sont les seuls à avoir donné une consigne de vote claire et apporté leur soutien à Robert Crauste et à Laurence Barduca-Fauquet. "Nous appelons à faire barrage au Rassemblement national et à voter pour les seuls candidats qui incarnent les valeurs républicaines sur le canton", ont-ils déclaré.

Avec 2% des voix au premier tour, la candidate Debout la France, Geneviève Bourrely, fait quant à elle "confiance à ses électeurs pour faire leur propre choix" .Mais les regards étaient surtout braqués sur Arnaud Fourel et la conseillère départementale sortante Caroline Breschit, investis par Les Républicains et arrivés en 3e position avec 22,5% des suffrages. "Pas de commentaire", avait simplement réagi dimanche soir l'adjoint au maire d'Aigues-Mortes à l'annonce des résultats.

Des candidats de Droite sans réaction

Muet à chaud, le binôme n'a guère été plus bavard à froid et n'a pas souhaité répondre à nos nombreuses sollicitations afin d'analyser son score et d'éclaircir sa position lors de cet entre-deux tours. Pour toute communication, Caroline Breschit et Arnaud Fourel se sont contentés d'un message de remerciement adressé à leurs électeurs et posté sur les réseaux sociaux.

Une attitude d'autant plus surprenante que le sénateur Laurent Burgoa, mais aussi le maire d'Aigues-Mortes, Pierre Mauméjean, tous deux membres des Républicains, ont clairement pris position en faveur du binôme sans étiquette.

Réserves de voix et abstention

Au second tour ce dimanche, Robert Crauste et Laurence Barduca-Fauquet devront confirmer leur excellent résultat au Grau-du-Roi, où le maire actuel bénéficie d'un ancrage important. Il faudra aussi grignoter dans certaines communes, comme Aigues-Mortes ou Aubais, où ils ont été plus en retrait, au contraire de la Gauche qui les soutient désormais.

En recul par rapport à 2015 mais fort et régulier dans toutes les communes du canton, le tandem du RN peut s'interroger sur ses réserves de suffrages et s'avance en outsider malgré son leadership au premier tour. Autant que les reports des voix, la mobilisation des abstentionnistes de dimanche dernier sera l'une des clés d'un second tour qui s'annonce assez ouvert.

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité