A la uneActualitésGardNîmes

FESTIVAL DE NÎMES En images : Amir et Kendji, les rois des arènes

Amir de retour sur scène à Nîmes. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Et de trois. Le Festival de Nîmes se poursuit et nous en sommes déjà à la moitié de la programmation limitée à six concerts cette année. Ce dimanche soir, c’était au tour d’Amir et de Kendji Girac de monter sur scène. Le feu, el fuego dans les arènes !

Amir a été révélé au public en même temps que Kendji, lors de la saison 3 de The Voice. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Après Vianney et Christophe Maé, ce sont deux autres têtes d’affiche de la scène française, Amir et Kendji Girac, qui ont investi la scène des arènes de la Cité des Antonin à l’occasion de la troisième soirée du Festival de Nîmes.

Ces fans ont réservé une surprise à Kendji Girac pour lui fêter son 25ème anniversaire en beauté. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Éloïse, Laurie, Pramila, Typhanie, Nina, Sabrina, Chris et leurs camarades fans de Kendji n'auraient raté cet événement pour rien au monde. Les places sont réservées depuis un an et demi. "En plus, c'était son anniversaire hier (le 3 juillet, Ndlr) donc nous lui avons réservé une surprise", indique la Sommièroise âgée de 19 ans, Typhanie. Avec ses amis, certains sont Toulousains, d'autres Sétois, Alésiens etc, ils ont distribué aux spectateurs des ballons pour les brandir au moment de chanter "Joyeux anniversaire" à Kendji.

Tous ont déjà vu plusieurs fois le chanteur originaire de Périgueux en concert, mais à chaque fois ils l'assurent, c'est une nouvelle découverte. "Je l'ai vu 13 fois sur scène", s'amuse Typhanie. Chris en est à 15, Laurie à 23 fois. "Ce qu'on aime chez lui, c'est son talent, sa voix, sa proximité avec ses fans", lâchent en choeur les fans.

Sandrine et ses filles Justine et Lison ont rencontré Kendji ce dimanche après-midi. (Photo DR/)

Sandrine, 42 ans, et ses deux filles, Justine, 16 ans et Lison 12 ans, ne sauraient faire un choix entre Amir et Kendji. Quelle joie donc, de les retrouver tous les deux sur une même scène, le même soir. Le trio ne voulait pas seulement assister aux concerts, mais rentrer à la maison située non loin de Sommières avec des photos souvenirs. La maman et ses filles sont donc arrivées à 13h30 sur le parvis des arènes à Nîmes, pour un début de spectacle prévu à 20h ! Mais leur persévérance a payé, elles ont obtenu leurs précieux clichés avec les deux artistes.

Amir sur la scène des arènes de Nîmes ce dimanche 4 juillet 2021. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Côté show maintenant, on s’attendait à du lourd et effectivement ces deux concerts l’un à la suite de l’autre valaient leur pesant d’or. Souvenez-vous, ces deux artistes avaient marqué la troisième saison du télé crochet The Voice en 2014. Tous deux finalistes avec Maximilien Philippe, Kendji l’avait finalement emporté.

Depuis ils enchaînent les succès. J’ai cherché, On dirait, 5 minutes avec toi, La fête, On verra bien etcpour l’un. Color gitano, Conmigo, AndalouseLes yeux de la mama, Me quemo etc, pour l’autre. Amir et Kendji sont de vraies machines à tubes, le sourire en prime. Alors forcément, les acclamations du public ont accompagné l’entrée sur scène de ces deux artistes et n'ont cessé qu’une fois le show terminé.

Dans la fosse, comme dans les gradins, les spectateurs ont dansé, chanté, il fallait avoir autant d’énergie que Kendji et Amir pour pouvoir suivre la cadence. L’ambiance est montée encore d’un cran, lorsque les deux stars ont repris leur dernier titre, des duos pour chacun d’eux. Carrousel pour Amir qu’il partage avec Indila et Bebeto pour Kendji qui s’est associé à Soolking.

Kendji Girac s'est produit pour la troisième fois dans les arènes de Nîmes. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

L'un après l'autre, Amir et Kendji Girac ont remercié les spectateurs, 4 200 en tout réunis dans les arènes(*), de leur présence. "Enfin ! Et il n'y avait pas un meilleur lieu, ni un meilleur public pour célébrer ces retrouvailles", a lâché le premier. "On avait besoin de se retrouver, de faire la fête. Merci Nîmes d'être là", a hurlé le second, ne manquant pas de saluer et de remercier les aides soignants au passage. Trois heures de spectacle et il y avait encore un goût de trop peu, mais on le sait la gourmandise est un vilain défaut.

Stéphanie Marin

*Pour rentrer dans les arènes, les spectateurs devaient avoir reçu les deux doses de vaccin depuis au moins 15 jours, ou présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h. Un centre de dépistage tenu par les équipes de la protection civile a été installé sur le parvis des arènes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité