A la uneActualitésGardNîmes

NÎMES Tony Gatlif ce soir au Sémaphore !

La salle 6 au cinéma Le Sémaphore à Nîmes (Photo Anthony Maurin).
Au Sémaphore, ce soir à 20h30, Tom Medina avec son réalisateur Tony Gatlif (Photo Anthony Maurin).

C'est une gueule comme on n'en croise pas dix dans sa vie. C'est une paire d'yeux à travers laquelle on voit mieux. C'est un cerveau en ébullition qui vient ce soir au Sémaphore présenter son nouveau film Tom Medina, c'est Tony Gatlif.

Vous ne savez pas quoi faire ce soir ? C'est tout trouvé, mais il va falloir réserver votre place rapidement si vous voulez rencontrer quelqu'un d'aussi mystérieux que mystique en vous rendant à l'avant-première du film de Tony Gatlif, en sa présence, à 20h30. Le Sémaphore ne mettra en place le pass sanitaire qu'à partir du mercredi 18 août. D'ici-là, la jauge des salles sera limitée à 49 places.

Ici en 2014, le réalisateur Tony Gatlif, hier à Alès. (Photo Archives Eloïse Levesque/Objectif Gard)

Pour le réalisateur que les Nîmois pourront approcher ce soir au Sémaphore : "Tom Medina est le film le plus proche de mon histoire, mais ce n'est pas un film autobiographique. Je ne raconte pas ma vie dans mes films, ça m'ennuie, je m'inspire de faits réels qui me sont arrivés. L'origine du film, c'est l'éducateur qui m'a aidé lorsque j'étais dans la rue à Paris, après avoir fui l'Algérie. Des années plus tard, mon éducateur m'a demandé ce que j'aimerais faire, je lui ai répondu : m'occuper des chevaux. Il en a parlé au juge pour enfants qui l'a écrit dans mon dossier. Quelques semaines plus tard, il m'a trouvé une place chez un éleveur en Camargue. Tom Medina est un clandestin, un sans-papier, comme ceux de Lesbos, les rescapés des naufrages. Tom Medina, c'est un suspect permanent. S'il y a un vol quelque part, c'est lui qu'on arrête. Ce qui fait le plus mal, ce n'est pas la violence, c'est l'humiliation. L'humiliation, c'est ce qu'il faut nettoyer pour devenir quelqu'un de bien. C'est un film très camarguais et provençal. C'est un hommage à la Camargue, à Frédéric Mistral, un hommage à ce que la Camargue m'a apporté à l'adolescence."

Tom et son regard (Photo Anthony Maurin).

Tony Gatlif a ses habitudes à Nîmes et au Sémaphore. Il vient y présenter ses films qui sortent par ailleurs souvent l'été. Interrompu par la crise sanitaire après quelques semaines de prises de vue, le tournage de Tom Medina a repris à la vitesse éclair dès la fin du confinement, le cinéaste ayant été le premier à reprendre en France une production en suspens, ce qui n'étonnera personne au vu de sa très forte personnalité éprise de vie et de liberté. Le tournage s'est déroulé principalement, à Arles et aux Saintes-Maries-de-la- Mer.

Voici le synopsis... Dans la mystique Camargue, Tom Medina débarque en liberté surveillée chez Ulysse, homme au grand cœur. Tom aspire à devenir quelqu'un de bien. Mais il se heurte à une hostilité ambiante qui ne change pas à son égard. Quand il croise la route de Suzanne, qui a été séparée de sa fille, Tom est prêt à créer sa propre justice pour prendre sa revanche sur le monde.

N'hésitez pas, vous y verrez, en plus du réalisateur, un film aux paysages sauvages, une histoire d'hommes modernes qui ne trouvent pas leur place dans ce monde, l'envie de vivre, la fureur de convaincre. Pendant 1h40, David Murgia (Tom), Slimane Dazi (Ulysse), Karoline Rose Sun (Stella) vous embarquent dans l'univers réel imaginé par un Tony Gatlif qui, plus jeune, a lui aussi été accueilli dans cet endroit...

Anthony Maurin

Le Semaphore, 25 rue porte de France 30 000 Nîmes.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité