A la uneActualitésAlès-Cévennes

ALÈS Hôpital : la situation se dégrade, le pass sanitaire se prépare

(Photo Tony Duret / Objectif Gard)

Dans un communiqué adressé à la presse ce jeudi matin, le centre hospitalier d'Alès indique se préparer à une quatrième vague Covid en mettant notamment en place le pass sanitaire. 

Le communiqué fait d'abord état de la situation sanitaire. "L’épidémie progresse très vite dans le bassin alésien et la 4e vague de contamination s’est brutalement intensifiée depuis une semaine. Le variant Delta, qui représente 80% des contaminations, s’avère extrêmement contagieux et les taux d’incidence et de positivité se sont emballés. Le volume élevé des contaminations commence malheureusement à produire ses conséquences pour le centre hospitalier et des premières tensions sont enregistrées au niveau de l’accueil des urgences et de l’hospitalisation. Ainsi, il y a une semaine, un seul patient Covid était hospitalisé au CHAC (Centre hospitalier Alès Cévennes, Ndlr). Ce jeudi, ce sont 9 patients Covid qui sont hospitalisés dont 2 déjà en service de réanimation. Face à cette résurgence épidémique, l’hôpital a réactivé sa cellule de crise et se remobilise."

Mise en place du pass sanitaire

Les accès à l’hôpital pour les patients, les visiteurs et les accompagnants (sauf urgences ou situations médicales particulières) vont être davantage sécurisés dans le cadre de la loi prévoyant l’obligation du pass sanitaire. "Dès lundi 2 août, les agents d’accueil à l’entrée du bâtiment principal se mettront en situation de vérifier les pass sanitaires afin de roder le dispositif et d’informer toutes les personnes entrant à l’hôpital sur les nouvelles dispositions législatives. Pendant cette première semaine, le pass sanitaire ne sera pas obligatoire. La mise en place effective et obligatoire des contrôles du pass sanitaire ne se réalisera qu’après promulgation de la loi, après prise en compte de l’avis du conseil constitutionnel, vraisemblablement le 9 août", précise le communiqué.

À compter du lundi 9 août, toute personne souhaitant pénétrer dans l’hôpital devra donc présenter à l’accueil un pass sanitaire qui peut prendre trois formes :

- Un schéma de vaccination complet,
- Un test, RT-PCR ou antigénique, négatif de moins de 48H,
- Un certificat de rétablissement après avoir été infecté par le Covid 19 (test RT- PCR positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois).

Le contrôle s’effectue en scannant un QR code présenté sur outil numérique ou certificat papier. Les mineurs sont dispensés de pass sanitaire jusqu’au 30 septembre et il n’y a pas de pass sanitaire pour les soins non programmés (urgences).

Enfin, les personnels hospitaliers sont aussi concernés par le pass sanitaire à compter du 30 août puis, à partir du 15 septembre, par l’obligation vaccinale. Au-delà du pass sanitaire, certaines règles d’accès et de visite sont maintenues : le masque reste obligatoire pour pénétrer dans l’hôpital, les mesures barrières restent en place, les patients et visiteurs veillent à se renseigner auprès des services, avant d’y pénétrer, car des restrictions ou précautions sectorielles peuvent y être imposées (limitation du nombre de visiteurs par chambre, horaires de visite à respecter,…) pour la protection de tous.

L’hôpital invite enfin "la population à poursuivre les efforts de vaccination afin de préserver leur santé, celle de leur proche mais aussi de préserver les soignants qui, malgré les effectifs réduits en période de congés estivaux, doivent désormais affronter une 4e vague d’afflux de victimes. Cette vague n’est pourtant pas une fatalité : 100% des patients hospitalisés au CHAC sont des personnes non vaccinées. Ceci démontre que le vaccin protège désormais très bien des formes graves qui embolisent les structures hospitalières et font à nouveau courir le risque d’un confinement".

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Passe sanitaire pour les patients ?
    Donc, concernant le covid, seuls les patients suspectés de covid ET vaccinés pourront entrer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité