A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocodiles s’offrent une belle victoire face au favori dijonnais

Benrahou a ouvert le score sur penalty (photo Anthony Maurin)
Omarsson a fait ses débuts avec Nîmes Olympique (photo Anthony Maurin)

Les Nîmois ont remporté leur première victoire de la saison en disposant de Dijon 2-1 grâce à un doublé de Yassine Benrahou.

Pour ce premier rendez-vous à domicile de la saison, les Crocodiles accueillaient l’ambitieuse équipe de Dijon. Ce qui était la saison dernière en Ligue 1 un duel de relégable, est désormais un match de Ligue 2 parmi tant d’autres. La venue des Bourguignons est aussi l’occasion de revoir Reynet et Ahlinvi qui portaient les couleurs nîmoises il y a encore quelques semaines. Deux retours qui ne suffisent pas à déclencher l’enthousiasme des supporters du NO, peu nombreux dans les tribunes. La déception de la relégation, les départs de certains cadres et le prix des places (15€ pour la moins chère) dissuadent bon nombre de partisans du Nîmes Olympique.

Les débuts d’Omarsson

C’est une équipe dijonnaise revancharde qui se présente au Costières. Grande favorite de ce championnat de L2, la formation côte d’orienne a raté ses débuts avec une défaite à domicile contre Sochaux (1-3). De leur côté les Nîmois ont commencé la saison avec un match nul à Bastia (1-1). Pour ce duel entre ex-L1, Pascal Plancque décide de faire deux changements par rapport à la semaine dernière. Eliasson est forfait après le traitement de choc que lui avaient réservé les Bastiais et Doucouré débute la rencontre sur le banc. Ils sont remplacés par Valério et Ómarsson, l’attaquant islandais arrivé cette semaine. Ferhat est aligné sur le banc des remplaçants.

« Assaf démission ! »

Le match débute avec du rythme mais sans occasion, ni émotion. Alors dans les tribunes on entend des protestations de certains supporters contre le président du NO « Assaf démission ! » résonne aux Costières. C’est à ce moment que Nîmes se montre dangereux pour la première fois. Burner, sur le côté droit, centre, Ómarsson laisse passer le ballon pour Valério dont le plat du pied est contré par un Dijonais (12e). Sur le corner qui suit, Benrahou trouve Martinez, mais la reprise du défenseur gardois n’inquiète pas Reynet (14e).

Benrahou ouvre le score sur un penalty

Dominateurs, les Crocodiles ne tardent pas à être récompensés. Sur un débordement de Fomba côté droit, et après un cafouillage au premier poteau, le ballon arrive dans les pieds de Ponceau dont la frappe est déviée par le bras gauche de Traoré (26e). L’arbitre n’hésite pas, il accorde le penalty et expulse le Bourguignon. Benharou ne se fait pas prier pour le transformer en prenant Reynet à contre-pied (1-0, 28e). L’ancien bordelais ouvre son compteur but qui s’était arrêté le 20 février 2020, au soir d’une victoire nîmoise 2-0 face à… Dijon. Devant au score et en supériorité numérique, les Crocodiles se retrouvent en position idéale et c’est mérité au vu de cette première période qui se ferme jusqu’à la pause.

Fomba touche du bois

Au retour des vestiaires, les Crocodiles pratiquent un gros pressing sur leurs adversaires. Logiquement ils obtiennent des opportunités. Sur un coup-franc de Benrahou, Fomba reprend le ballon de la tête mais sa reprise échoue sur le poteau droit de Reynet (49e). Le KO n’était pas loin. Les Bourguignons, jusque là inoffensifs, en sont réduits à des initiatives individuelles. Alors Pi tente un frappe lointaine qui file directement dans les bras de Bråtveit (58e). Devant cette impuissance, David Linares le coach de Dijon fait un double changement avec les entrées de Y. Soumaré et Benzia (61e).

Martinez reprend un corner de Benrahou (photo Anthony Maurin)

La rencontre s’emballe alors un peu avec une frappe enroulée de Benrahou qui oblige Reynet à dégager en corner (62e). En réponse, Pi place un tir au-dessus de la transversale nîmoise (71e). À peine entré sur la pelouse, en remplacement d'un Ómarsson discret pour sa première apparition, Doucouré fait un slalom mais il échoue dans le dernier geste (72e). Le ballon va d’un but à l’autre et Dijon n’est pas loin d’égaliser à la suite d’un cafouillage dans la surface de réparation gardoise (73e).

Benrahou répond à Assalé

Benrahou, dans un grand jour, centre pour Doucouré qui place une reprise de la tête que Reynet prolonge en corner (75e). Dijon ne baisse pas les bras et sur un beau service de Benzia, Assalé résiste à Ueda et il égalise avec l’aide du poteau gauche de Bråtveit (1-1, 78e). Les visiteurs n’ont pas le temps de savourer leur but que, sur un centre cadré, que Fomba n’est pas loin de reprendre, Benrahou réussi le doublé, son premier avec Nîmes (2-1, 80e). Les Crocodiles tremblent tout de même jusqu’au bout et dans les derniers instants, Benzia frappe au but, et Bråtveit détourne le ballon au prix d’un belle parade (89e). Malgré cette dernière frayeur, les Costières peuvent jubiler. Les Nîmois décrochent leur première victoire à domicile depuis le 21 février 2020 (Nîmes – Bordeaux 2-0), et avec quatre points en deux matchs le temps de passage est prometteur.

2e journée de Ligue 2. NÎMES OLYMPIQUE – DIJON FOOTBALL CÔTE-D’OR 2-1

Stade des Costières. Mi-temps : 1-0. Affluence : 2 375 spectateurs. Arbitre : M. Lepaysant. But : Benrahou (32e, sp). Avertissements à Nîmes : Cubas (37e) et Martinez (45e). Avertissements à Dijon : NGouyamsa (36e) et Coulibaly (45e). Expulsion à Dijon : Traoré (31e).

Nîmes : Bråtveit – Burner, Ueda, Martinez (cap), Sainte-Luce – Fomba, Cubas (Guessoum, 85e), Valério (Delpech, 75e) – Benrahou, Ómarsson (Doucouré, 65e), Ponceau (Ferhat, 85e). Remplaçants non utilisés : Dias, Paquiez, Zaidan. Entraîneur : Pascal Plancque.

Dijon : Reynet – Traoré, Congré (cap), Coulibaly, Rocchia – Pi, Ahlinvi (Sammaritano, 82e), Pi – Asalé, B.Soumaré (Benzia, 61e), Jacob (NGouyamsa, 32e) – Scheidler (Y.Soumaré, 61e). Remplaçants non utilisés : Racioppi,, Bardet, Belhadji. Entraîneur : David Linares. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité