ActualitésGardSociété

PONT DU GARD Les premières Assises des violences faites aux femmes se tiendront le 14 septembre

(Photo Corentin Corger)

C’est ce qu’on appelle communément un « sujet de société », mais dans la nôtre, de société, les violences faites aux femmes sont un véritable fléau, qui a tué 146 femmes en 2019.

Dans le cadre des violences au sein du couple, les femmes paient, et de loin, le plus lourd tribut, avec 84 % des décès. Et en moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint est estimé à 213 000 femmes par le gouvernement. 

Voilà pour le constat national, malheureusement partagé dans notre département, où un Grenelle contre les violences faites aux femmes a été lancé en 2019. Dans la continuité, la Communauté de communes du Pont du Gard et le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Gard (CIDFF) ont décidé de créer un nouveau rendez-vous annuel dont la première édition se tiendra le 14 septembre au Pont du Gard (rive droite). 

Il s’agit des Assises des violences faites aux femmes, pour rassembler les acteurs et actrices qui luttent au quotidien contre ce fléau. La journée débutera par une plénière puis s’articulera autour de plusieurs ateliers retraçant le parcours d’une femme victime de violences, depuis le dépôt de plainte jusque l’accompagnement dans la protection juridique des victimes. 

Les débats débuteront à 9h30 et se concluront à 16h, après une restitution des différents ateliers. Des ateliers aux thèmes comme la prise en charge et l’accueil des victimes, le rôle des professionnels de santé, la mise à l’abri des victimes ou encore les enfants co-victimes. 

Th.A

La manifestation est gratuite et se tiendra donc le mardi 14 septembre à partir de 9h30 au Pont-du-Gard rive droite. 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité