A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 30 août

Zinedine Ferhat (Photo Anthony Maurin)

 

Clément Depres a retrouvé le sourire du côté de Rodez (Photo Corentin Corger)

Ce lundi 30 août sonne le grand retour de la Minute Sport. Découvrez chaque jour, l’essentiel de l’actualité sportive gardoise. 

Ferhat parti pour rester ? À la veille de la clôture de ce mercato estival, l’avenir de Zinedine Ferhat n’est pas encore scellé. Et plus les heures défilent, plus l’international algérien semble proche de rester à Nîmes. Selon nos informations, le directeur sportif Reda Hammache n’aurait reçu qu’une seule offre concrète de la part de Lille. Mais la proposition faite par le club nordiste semble bien loin des attentes du club qui souhaite vendre son ailier entre 3,5 et 4,5 M€. Un tarif qui peut sembler élevé dans un contexte économique particulier pour un joueur âgé de 28 ans avec seulement un an de contrat à racheter. La piste de Strasbourg ne semble plus être d’actualité. « Sincèrement je ne sais pas, mais Zinou n’a rien à faire en Ligue 2« , avait déclaré Pascal Plancque samedi après le match nul contre Caen (0-0). La tendance semble donc à voir le numéro 10 rester et ce dernier vivrait très mal cette situation. Mais jusqu’à demain minuit, on n’est pas à l’abri d’une offre de dernière minute. Les Sénégalais Sidy Sarr et Moussa Koné devraient également poursuivre l’aventure avec les Crocos.

Le week-end des Gardois. Chaque lundi, on vous donne des nouvelles des footballeurs gardois, anciens nîmois, qui évoluent désormais dans d’autres clubs. On commence par la Ligue 1 et Troyes. S’il est titulaire dans l’Aube, Renaud Ripart vit un début de saison compliqué car son club court toujours après sa première victoire et pointe à la dernière place du classement après une troisième défaite face à Monaco (1-2). Nassim Chadli se trouvait sur le banc troyen mais n’est pas rentré. La situation n’est guère plus flamboyante pour Sofiane Alakouch. Entré à la pause, le latéral messin n’a pu qu’assister à l’égalisation de Clermont (2-2). Les Messins aussi n’ont toujours pas gagné. En revanche, il y en a un qui retrouve le sourire c’est Clément Depres. Titulaire indiscutable sur le front de l’attaque ruthénienne, le natif de Mus vient de marquer deux fois consécutivement. « Je suis très content de retrouver le chemin des filets mais surtout de rejouer à ce niveau et d’enchaîner les bonnes prestations après autant d’arrêt », réagit-il avec fierté. Rodez réussit aussi à Lucas Buades qui a marqué quatre buts en cinq rencontres. À noter qu’Umut Bozok vient d’inscrire son deuxième but d’affilée avec Kasimpasa, son nouveau club turc.

USAM

L’USAM a souhaité rendre hommage au jeans denim pour le maillot de cette saison (Photo Corentin Corger)

Desbonnet part à Montpellier. C’est l’info du jour côté usamiste, l’officialisation du retour de Rémi Desbonnet à Montpellier en juillet 2022. Né et formé dans la capitale héraultaise, le gardien est arrivé en 2013 à l’USAM et aura donc gardé pendant neuf ans les cages gardoises. À bientôt 30 ans, Desbonnet a choisi de retourner pour quatre saisons dans le club de ses débuts. Outre ce départ, le président usamiste David Tebib a également annoncé les prolongations de Mohammad Sanad, jusqu’en 2025 et de Jean-Jacques Acquevillo jusqu’en 2024. Désormais, le club va s’attarder à trouver un nouveau gardien pour la saison prochaine et gérer la question de la prolongation d’Ahmed Hesham pour lequel les négociations s’annoncent difficiles.

Un nouveau maillot et des ambitions. L’objet de cette conférence de presse était de présenter le nouveau maillot et les objectifs de la saison à venir. « Il y a une spécificité avec un traitement graphique particulièrement sur le maillot blanc (extérieur) avec cette couleur blanche qui disparaît pour un gris effet jean avec la poche du jeans sous le numéro », explique le président nîmois au sujet de ce clin d’oeil local. Le maillot domicile reste vert avec la présence des principaux partenaires : Bastide Médical, Océan et Ina Solutions sur le recto et Hectare sur le verso. Le budget pour cette saison 2021/2022 devrait avoisiner les 5 M€ avec le soutien de plus de 130 partenaires privés. Ce qui place Nîmes dans le Top 5 en termes de budget en première division. Ainsi, le projet sportif est raccord avec la volonté « a minima d’être installé dans le Top 5 », annonce le président pour le championnat. Pour la Coupe d’Europe, l’objectif est de se qualifier pour les poules (Nîmes a un tour préliminaire à disputer les 21 et 28 septembre, NDLR) et de se hisser en quart de finale. Si la Coupe de France est mise de côté, Nîmes affiche clairement sa volonté de se qualifier pour le Final Four de la Coupe de la Ligue. Car maintenant chacun veut aller remporter un titre. « Lorsqu’on a fait le pot à la mairie pour Micka (Guigou) et Debs (Desbonnet), la semaine dernière. Avec Benji (Gallego), Momo (Sanad) et Lucho (Tobie), on s’est mis sur le balcon et on mimait que l’on soulevait un trophée. On s’est dit qu’à la fin de l’année on s’y voyait bien pour de vrai. Quelqu’un à la mairie nous a mis au défi », raconte le capitaine Julien Rebichon. À noter que c’est Gabriel Bourguignon qui remplace Grégory Arrivet au poste d’entraîneur de l’équipe réserve (N1) tout en gardant son rôle d’entraîneur des gardiens auprès de l’équipe première.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité