NîmesPolitique

NÎMES Visite d’Éric Zemmour : le PCF demande l’éviction de Marc Taulelle

Au centre, le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, entouré par ses adjoints Marc Taulelle et Julien Plantier (Photo : CM)
Au centre, le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, entouré par ses adjoints Marc Taulelle (à sa droite) et Julien Plantier (Photo : CM)

Patron de l’association Pour un grand Nîmes et adjoint nîmois, Marc Taulelle doit accueillir Éric Zemmour, le 15 octobre à Nîmes. Les communistes demandent au maire, Jean-Paul Fournier, de retirer les délégations de son adjoint. 

On se doutait que la venue du polémiste de Cnews allait fait couler beaucoup d’encre. La première réaction est venue du Parti communiste qui s’insurge de l’invitation de l’adjoint nîmois. « Élu sur le fil d’une liste de droite républicaine, Marc Taulelle a toujours revendiqué et assumé le fait de lorgner complaisamment vers la Droite extrême », lance Denis Lanoy, secrétaire du PCF à Nîmes. 

Pour les communistes, « il s’agit du pas de côté extrême définitif de l’adjoint nîmois […]. Il tombe ainsi du fil, il tombe et chute bien bas. » Et de demander au maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, de « sanctionner fermement le pas de trop de Marc Taulelle, en lui enlevant ses délégations. Nous ne pourrions que trop y perdre à poursuivre sur un fil d’ambiguïtés. »  Pas sûr que l’édile accède à la demande… 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

3 commentaires

  1. Il serait préférable que Monsieur le Maire donne congé à Monsieur Taulelle. S’il ne le fait pas, il sera totalement discrédité auprès des républicains et apparaîtra pour ce qu’il est vraiment.

    1. @Antoine Neuilly
      Rassurez vous, l’Union Soviétique n’existe plus, pas plus à l’est de l’Europe que à Nîmes. Mais il y a toujours des gens des « beaux » quartiers, comme le révèle votre pseudo, pour essayer de faire croire le contraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité