ActualitésBagnols-Uzès

UZÈS Polémique autour de l’annulation du festival du dessin d’humour et de presse

Dominique Darmatoff lors d'une exposition des dessins de Jepida à Uzès en octobre dernier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Mercredi matin, l’association Pyramide 1, qui devait organiser le premier Festival du dessin d’humour et de presse d’Uzès du 17 au 19 septembre prochains, informait la presse de l’annulation de l’événement sans en donner les raisons. 

Suite à ce mail succinct, dans l’après-midi, l’Office municipal de la culture disait, par la voix de son président Gérard Hampartzoumian, « prendre acte que l'association Pyramide1 porteuse du projet Festival du dessin d'humour de presse et de caricature du 17 au 19 septembre 2021 à Uzès a décidé unilatéralement d'annuler le festival. »

Contactée, Dominique Libor-Darmatoff, présidente de Pyramide 1 et veuve du dessinateur Jean-Pierre Darmatoff, connu sous le pseudonyme de Jepida, se dit « très déçue par certaines personnes de la mairie d’Uzès qui ont voulu que j’abandonne les droits des dessins de Jean-Pierre qui font partie de l’affiche et du dossier de presse, les autoriser d’accord mais pas abandonner les droits ! » 

Se disant « outrée » et « remontée », Dominique Libor Darmatoff a donc décidé d’annuler l’événement, un peu plus de deux semaines avant sa tenue. « Et tous les dessinateurs qui devaient venir m’ont soutenue », poursuit-elle, avant d'affirmer qu’elle comptait désormais carrément quitter Uzès. 

De son côté, le maire Jean-Luc Chapon s’insurge. « Ce qu’elle dit est complètement faux, je suis désolé de ce qui arrive, nous avions une convention pour deux affichettes, il était bien précisé que c’était pour faire la pub de l’événement et nous nous engagions à aucune autre utilisation que celle-là », affirme l’élu. Le projet de convention, dont nous avons pris connaissance, précise que l'utilisation desdits dessins est « pour la promotion exclusive du Festival ».

Lui aussi en colère, aussi parce que Dominique Libor Darmatoff « a prévenu les journaux avant (lui) », le maire estime que l’organisatrice « prend ça comme prétexte » pour une annulation qu’il juge « inconsciente ». « C’est dément », reprend-t-il, avant de rappeler qu’aucune des deux parties n’avait signé ledit projet de convention. Vu comment les choses sont parties, ce n’est sans doute pas plus mal. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité