A la uneFaits DiversGardJustice

GARD Accident sur l’autoroute : Romane, 10 ans, et Maxence, 12 ans, décédés pour un paquet de cigarettes

(Photo d'illustration / Objectif Gard)

Tribunal. C'est une tragédie qui s'est jouée sur l'autoroute A9 au niveau du péage de Roquemaure. Un accident de la circulation avec des conséquences dramatiques et le décès de deux enfants qui revenaient de vacances.

Les enfants étaient tranquillement installés sur les sièges arrières du véhicule conduit par le papa. Ils regardaient un film pendant que les parents discutaient à l'avant. Deux heures plus tôt, cette famille avait quitté le Cap d'Agde avec des images de mer, de vacances et des souvenirs plein les têtes pour retourner chez eux en Saône-et-Loire.

Mais ce soir-là, ce 21 juillet 2018, il est un peu plus de 23h lorsqu'une voiture zigzague, puis percute une autre automobile. Dans le véhicule à l'origine de l'accident, le conducteur essayait "de récupérer un paquet de cigarettes une seconde ou deux, et je me suis relevé mais il était trop tard", dira à la barre le conducteur, âgé de 32 ans, jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour ces homicides involontaires sur deux enfants. Le mis en cause était au moment militaire à Toulon dans la Marine Nationale.

Sa voiture, qui roulait en dessous de la vitesse maximale autorisée c'est-à-dire à 125km/h alors que la vitesse autorisée sur cette portion de l'A9 est de 130 km/h, sera retrouvée au milieu de l'axe routier sur le toit, elle a tournée sur elle-même comme une toupie dira une témoin de la scène. Si le conducteur fautif n'a été que légèrement blessé, dans la voiture suiveuse le carambolage va être dramatique. Le père de famille est très grièvement blessé et évacué vers l'hôpital de la Timone avec une fracture au niveau de la tête. La maman, coincée dans l'habitacle, demande des nouvelles des enfants qui ne bougent plus à l'arrière. Elle ne sait pas encore qu'il n'y a plus rien à faire pour ses deux enfants. La mère de famille sera évacuée et n'apprendra le décès de ses deux petits que cinq jours plus tard en se réveillant à l'hôpital.

Le conducteur fautif n'était pas alcoolisé et n'était pas sous stupéfiants, il nettoyait son vide poche en recherchant ses cigarettes. "L'accident j'y pense tout le temps, je suis père de famille, j'ai des enfants et là je sais que deux enfants sont morts par ma faute", affirme-t-il ému en s'adressant à la juridiction pénale.

"Une inattention dramatique, avec deux enfants de 10 et 12 ans qui sont morts, avec des parents inconsolables qui ont appris le décès de leurs petits plusieurs jours après à l'hôpital. Aujourd'hui, ils essaient d'apprivoiser l'absence, de vivre dans le silence, pourtant il y a des photos de partout chez eux, mais il n'y a plus de voix ou de joies d'enfants", plaide avec émotion l'avocat de la famille.

Le prévenu, lui, a été reconnu coupable et condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis, le tribunal a suivi les réquisitions du parquet.

Boris de la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Un commentaire

  1. les voitures actuelles ont des directions assistées trop directes et la moindre inattention , il suffit de braquer très légèrement sans y prêter attention peux provoquer un grave accident

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité