A la uneActualitésCultureNîmes

NÎMES MÉTROPOLE Quand le jazz nous réapprend à vivre ensemble

Photo d'illustration
Le président de Nîmes métropole, Franck Proust, entouré par Joël Vincent et Stéphane Kochoyan (Photo Archives Anthony Maurin).

Le Nîmes Métropole Jazz Festival 2021 débute le 23 septembre prochain pour un mois de fête, de partage, de découvertes et de musique.

Stéphane Kochoyan, directeur artistique du Nîmes Métropole Jazz Festival et membre de l’Académie du Jazz est clair, "Le jazz est sans doute parmi les musiques dites "actuelles" celle qui se renouvelle le plus sans jamais renier l’esprit de tradition et de transmission. Il porte des messages de liberté, de joie, d’innovation, de résistance, et de paix. Le jazz ne s’arrête jamais. Cette année les familles des cordes et des vents sont à l’honneur ! Le jazz retrouve les Jardins de la Fontaine et fait la part belle aux créateurs vivant en région. Cette programmation de "Tous les jazz", donne une place importante aux musiciennes ainsi qu’à la nouvelle génération. On y retrouve d’immenses artistes, parmi les plus inspirés du monde, certains sont des fidèles de la première heure, et d’autres se produisent pour la première fois dans notre région."

Pour l'équipe en place, Franck Proust, président de Nîmes Métropole et Joël Vincent, membre du bureau communautaire délégué aux activités artistiques et culturelles et maire de Saint-Gervasy, "Nous avons pu la constater partout en Europe et en France : cette volonté de rattraper le temps perdu dévoré par la crise de la Covid-19 ! Envie d’exotisme, envie de changer d’horizon ; envie aussi de (re)découvrir son territoire et de le cultiver précieusement. Ici, à Nîmes et dans son agglomération, nous avons la grande chance d’offrir tous les horizons possibles avec ce "plus" : un certain art de vivre à la Nîmoise, à la Gardoise, qui forge notre attachement à ce territoire, qu’on y soit né ou qu’on l’ait adopté."

Maintenu en 2020 grâce à la mobilisation des organisateurs, la volonté de l’Agglo et le soutien des partenaires, le NMJF avait saisi l’occasion d’expérimenter de nouvelles actions telle une tournée de concerts dans les cours des écoles où se déplacent artistes et techniciens. Reconduites en 2021, ces actions renforcent l’identité territoriale d’un festival qui conjugue sans fausse note itinérance, proximité, convivialité. Nouveauté : des baptêmes des rues dans Nîmes et son agglomération avec des noms de musiciens, styles de jazz... Quand on vous dit que le jazz est à découvrir (le programme complet est à consulter ici)!

Le Nîmes Métropole jazz festival aura lieu du 23 septembre au 23 octobre (Photo Anthony Maurin).

La Calmette, Sainte-Anastasie, Cabrières, Domessargues, Saint-Gervasy, Saint-Genies-de-Malgoires, Saint-Côme-et-Maruéjols, Caveirac, Caissargues, Bouillargues, Redessan, Rodilhan ou encore Marguerittes, le jazz va adoucir les moeurs de bon nombre de villages en ce début d'automne.

Début des festivités le 23 septembre avec un concert de No Jazz à La Barbaude. Le groupe qui fête ses 20 ans et fort de collaborations avec Claude Nougaro, Stevie Wonder, Maurice White (Earth Wind & Fire), Mangu (star du rap afrocubain). Les membres de NoJazz électrisent le public depuis le tournant des années 2000. Depuis, ils ont joué dans plus de 50 pays et sur les scènes de la plupart des grands festivals de jazz comme le JVC de Miami, le Jazz Open de Stuttgart, le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival de jazz de Nice, Jazz à La Villette...

En plus des des expositions d'Olivier Bonhomme (illustrateur de l'affiche) et du jazzman Didier Lockwood par Christian Ducasse, le public peut avoir l'occasion de sortir à chacun de la vingtaine d'autres rendez-vous. De Laurent Coulondre, à Tristan Mélia en passant par Rymden, Jean-Jacques Milteau, Lionel et Stéphane Belmondo quintet, ou encore Léon Phal et Richard Galliano, il y en aura pour tous les goûts !

Pour réserver vos billets, c'est par ici.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité