A la uneActualitésAlès-Cévennes

ALÈS Mobilité : 50 trottinettes à la location et cinq lignes de covoiturage

Max Roustan, Christophe Rivenq et Jean-Luc Gibelin dévoilent la nouvelle trottinette. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L’offre de mobilité du bassin alésien s’élargit avec deux nouveautés sur le réseau de transports Ales’Y : la mise à la location de 50 trottinettes à assistance électrique et le déploiement de cinq axes de covoiturage.

Après Ales’Y en bus, navette, vélo et covoiturage, c’est au tour d’Ales’y en trottinette de rejoindre le bouquet de solutions de mobilités proposées par le Syndicat mixte des transports du bassin d’Alès (SMTBA), en partenariat avec Alès Agglomération et la Région Occitanie. À partir de ce mardi 14 septembre, 50 trottinettes à assistance électrique seront mises à la location. Celles-ci doivent permettre aux usagers de rejoindre facilement et écologiquement les arrêts de bus et de covoiturage qu’ils empruntent au quotidien.

Pour en bénéficier, plusieurs formules sont proposées aux abonnés du réseaux Ales’Y : un mois renouvelable jusqu’à onze fois (20€), trois mois renouvelables jusqu’à trois fois (55€) et 12 mois (210€). Pour les non-abonnés, il est possible de louer une trottinette pour un mois renouvelable une fois (35€) à condition de résider sur le territoire du SMTBA et d’être majeur.

Faire rentrer le covoiturage dans les mœurs

Dans cette même volonté de développer l’offre de mobilité, cinq lignes de covoiturage public intégrées au réseau Ales’Y sont déployées. L’expérimentation, menée sur l’axe Saint-Jean-du-Gard – Anduze – Alès, sera complétée par quatre nouveaux parcours qui permettent ainsi de couvrir plus largement le territoire du SMTBA :

  • Ligne C1 : Saint-Jean-du-Gard – Thoiras – Corbès – Anduze – Générargues – Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille – Saint-Jean-du-Pin – Boisset-et-Gaujac – Bagard – Saint-Christol-lès-Alès – Alès.
  • Ligne C2 : Brignon – Cruviers-Lascours – Ners – Vézénobres – Saint-Hilaire-de-Brethmas – Alès.
  • Ligne C3 Saint-Julien-de-Cassagnas – Allègre-les-Fumades – Salindres – Rousson – Saint-Privat-des-Vieux – Alès.
  • Ligne C4 : Bessèges – Gagnières – Robiac-Rochessadoule – Molières-sur-Cèze – Meyrannes – Saint-Ambroix – Les Mages – Rousson – Saint-Julien-les-Rosiers – Saint-Martin-de-Valgalgues – Alès.
  • Ligne C5 : Branoux-les-Taillades – La Grand’Combe – Les Salles-du-Gardon – Cendras – Alès.

« Dans chacune des communes traversées, nous mettons en place des parkings de covoiturage avec la signalétique adaptée. Le covoiturage devient ainsi l’un des maillons de la chaîne de mobilité », explique Christophe Rivenq, président du SMTBA. « Il y a encore trop de personnes qui ont des difficultés à se déplacer. Tout le monde n’habite pas en cœur de ville et ces solutions sont là pour maintenir les gens en espace rural », ajoute-t-il.

En parallèle, afin de faciliter l’usage de ces services, une nouvelle application sera disponible à partir du lundi 20 septembre. Il faudra ensuite attendre le printemps 2022 pour l’ouverture d’une boutique en ligne permettant d’acheter un titre de transport à distance et le lancement d’un ticket dématérialisé pour voyager librement avec son smartphone comme titre de transport. Ales’Y n’a pas fini d’être en mouvement pour satisfaire ses usagers.

Élodie Boschet

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité