ActualitésAlès-CévennesEconomie

ANDUZE La tour de l’Horloge aux couleurs de France Relance

La tour de l'Horloge illuminée sous les yeux (de gauche à droite) de Matthieu Gallois, Jean Rampon, Alexandre Coulet et Geneviève Blanc. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier soir, la tour de l’Horloge à Anduze a été illuminée de manière éphémère. Le logo « France Relance », du nom du dispositif gouvernemental pour relancer l’économie, est apparu plusieurs heures sur le monument. 

Si l’illumination est éphémère, le plan France Relance, lui, est plus durable. Dans le Gard, l’État a investi plus de 230 millions d’euros dans ce plan, porté localement par le sous-préfet d’Alès, Jean Rampon. Hier soir, au pied de la tour de l’Horloge, le représentant de l’État a entendu les premiers retours très concrets de ce dispositif. C’est d’abord la maire d’Anduze, Geneviève Blanc - dont la commune fait partie du dispositif « Petites villes de demain » - qui a salué les bienfaits pour sa Ville au niveau de l’urbanisme, de la culture et du lien social. Elle a aussi apprécié la démarche écologique liée à l’illumination : « Cela évite les panneaux 4x3 qui représentent une pollution visuelle. On peut faire de la communication autrement ». La preuve.    

C’est ensuite le directeur de la production de la société Ergosanté, Matthieu Gallois, qui est revenu sur l’utilisation de la subvention de 800 000 euros touchée par son entreprise : la construction d’un nouvel atelier de 1 000m2 pour les sièges ergonomiques, la poursuite de l’innovation, l’accélération du développement à l’international et la création d’emplois.

Idem pour Alexandre Coulet, dirigeant de la société S Group et à l’origine de l’illumination sur la tour de l’Horloge. Sa société équipe en matériel les métiers de l’événementiel, du spectacle, de la télévision… S’il a rappelé les difficultés rencontrées lors de la crise sanitaire, Alexandre Coulet a aussi souligné les bonnes nouvelles : « Nous rencontrons beaucoup de succès dans le domaine de la télévision. On travaille sur des émissions comme The Voice, Koh Lanta ou Danse avec les stars. Mais aussi sur les tournées d’artistes comme Julien Doré ou Olivia Ruiz. Et encore plus localement, on a collaboré aux deux nouveaux festivals qui ont eu lieu cet été à Anduze : Jazzoparc et Lol & Lalala ». Jean Rampon a conclu les discours en indiquant que d’autres projections auront lieu dans le département, notamment à Uzès et Nîmes. Il lui reste encore un peu de temps puisque l’opération France Relance se termine fin 2022. 

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité