A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Attaquer et défendre, un équilibre capital à vite trouver

En l'absence de Martinez, Ueda va devoir être le patron de la défense gardoise (Photo Anthony Maurin).

Ce soir à 20h, Nîmes Olympique (6e, 13 pts) se déplace au stade Charléty pour affronter le Paris FC (7e, 13 pts) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 2. Face à une équipe qui reste sur trois défaites consécutives, les Crocos doivent réagir après la terrible désillusion de samedi avec le match nul concédé contre Amiens en menant encore 3-1 à la 89e minute. Pour se relever, il faut trouver l'équilibre entre une attaque efficace et une défense solide. 

Si Nîmes Olympique devait réagir après avoir encaissé sa première défaite de la saison à Grenoble (2-1), c'est encore plus le cas après la terrible désillusion vécue samedi face à Amiens (3-1). Alors que les Crocos réalisaient une belle performance et menaient 3-1 à la 89e minute, ils ont craqué et encaissé deux buts en sept minutes. Et il sera certainement plus difficile de se relever de ce deuxième coup de barre reçu derrière la tête en une semaine.

"On s'est vite projeté sur le match à venir en n'oubliant pas ce qu'il s'est passé. En accentuant beaucoup sur le rebond une nouvelle fois. Ce match est passé, on avance ! On va essayer d'optimiser ce qui a bien fonctionné comme de marquer trois buts", a commenté l'entraîneur adjoint, Christophe Raymond, qui sera à nouveau sur le banc nîmois ce soir pour le deuxième et dernier match de suspension de Pascal Plancque.

Et cela tombe bien car l'opportunité de rebondir se présente dès ce soir au stade Charléty face au Paris FC. S'il y a la satisfaction d'être parvenu à inscrire trois buts, comme a beaucoup insisté Christophe Raymond dans ses propos en avant-match, pour la deuxième fois cette saison après le match à Valenciennes (3-0), il y a aussi la déception d'avoir encaissé trois buts.

Encore en tête du classement particulier avant la rencontre et plébiscitée depuis le début de la saison, la solidité défensive gardoise a volé en éclats. Alors désormais la difficulté est de trouver le bon compromis entre attaquer, marquer des buts et ne pas en encaisser autant. La fameuse notion d'équilibre. Et le défi se présente avec une première inconnue à résoudre. Comment la défense va-t-elle se comporter en l'absence de Pablo Martinez ?

La troisième apparition de la charnière Ueda-Guessoum

Suspendu, le capitaine va manquer ses premières minutes de la saison. Une absence préjudiciable tant la sérénité qu'il dégage depuis le début met en confiance ses partenaires. Il a encore repoussé beaucoup de centres samedi face à Amiens. "C'est là que certains peuvent se révéler en l’absence de Pablo qui est très important, avec une personnalité. Outre l’aspect joueur, il est le relais préférentiel du coach. Ça va être une autre épreuve, c'est aux jeunes de prendre la place", confie Christophe Raymond.

La paire Guessoum-Ueda va devoir répondre présent. Un duo qui n'a joué ensemble qu'à deux reprises depuis l'arrivée du Japonais en décembre 2020. La saison dernière, les deux défenseurs avaient marqué les esprits en étant solides lors du magnifique succès obtenu chez le futur champion à Lille (2-1). En revanche, le match suivant avait été plus compliqué avec une défaite 2-0 à domicile contre Saint-Étienne. Outre l'ancien strasbourgeois, Cubas manque toujours à l'appel. En phase de reprise, le Paraguayen est trop juste pour ce déplacement ainsi que la réception du Havre vendredi (21h) aux Costières.

Christophe Raymond, entraîneur adjoint du Nîmes Olympique, en conférence de presse hier (Photo Corentin Corger)

Trois matches en six jours, le rythme est effréné pour les Crocos et les conséquences au classement peuvent être importantes. Une période clé pour rester au contact du Top 5 en cas de résultats positifs ou sinon inversement tomber dans le ventre mou. Au milieu, Fomba, étincelant face aux Picards, devrait conserver sa place en sentinelle et certainement porter le brassard de capitaine. À ses côtés, Valerio pourrait débuter probablement à la place de Delpech.

Le jeune joueur de 19 ans pourrait souffler et démarrer sur le banc dans la capitale. En attaque, buteur six minutes après son entrée en jeu il y a trois jours, Koné pourrait avoir convaincu son entraîneur de le titulariser. Peu en vue même s'il a beaucoup couru, Doucouré pourrait faire les frais de ce retour en grâce du Sénégalais. La concurrence est désormais rude en attaque puisque l'Islandais Omarsson réintègre le groupe après avoir manqué quatre rencontres consécutives.

Ainsi, Aribi fait les frais des choix du coach et n'a pas été convoqué tout comme Sarr et Zaidan. Philibert retrouve le groupe pour pallier l'absence de Martinez. La mission est d'être capable de conserver un résultat après avoir perdu trois points (un à Grenoble et deux face à Amiens) lors des deux précédentes journées. Le tout face à un adversaire qui vit une période compliquée. "Je préfère être dans notre situation que celle du Paris FC", avoue Christophe Raymond. Après quatre victoires en cinq journées pour un match nul, les hommes de Thierry Laurey restent sur une inquiétante série de trois défaites d'affilée en une semaine face à Guingamp (0-1), Ajaccio (1-0) et Sochaux (2-0). Deux équipes côte à côte au classement, avec toutes les deux 13 points au compteur et l'ambition de repartir sur une série positive. Les Nîmois ne voudront pas laisser passer leur chance.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bratveit, Dias - Burner, Ueda, Guessoum, Sainte-Luce, Paquiez, Philibert - Fomba, Ponceau, Valerio, Delpech, Benrahou, Eliasson, Ferhat - Doucouré, Koné, Omarsson. 

La composition probable : Bratveit - Burner, Ueda, Guessoum, Sainte-Luce - Fomba - Benrahou, Ponceau, Valerio, Eliasson - Koné. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité