A la uneActualitésNîmes

NÎMES Vif succès pour les concerts d’Amaury Vassili au Mas Boulbon

Le public est attentif (Photo Anthony Maurin).
Amaury Vassili sur scène (Photo Anthony Maurin).

Le CCAS de Nîmes organisait pour ses membres une session de deux concerts un peu spéciaux. Deux dates en extérieur, sous le soleil de l'été indien, au Mas Boulbon et avec Richard Gardet, son orchestre et le ténor Amaury Vassili.

Que ça fait du bien de voir des têtes chenues avec le sourire ! Les savoir prêtes à prendre le bus (trois furent affrétés spécialement) pour venir au Mas Boulbon, les regarder se mettre en place, entendre leurs discussions et les sentir pleinement heureuses d'assister à un tel concert dans un tel lieu... Une merveille !

Le public en train de se mettre en place (Photo Anthony Maurin).

Richard Gardert, trompettiste à la renommée nationale et régional de l'étape était le premier, avec son orchestre, sur scène. Pas tout à fait car quelques remerciements ont été prononcés en préambule. On a même trouvé une centenaire (100 ans et quatre mois) qui était venue en compagnie de sa fille assister au show. Le temps de quatre ou cinq chansons, Richard Gardet a distillé les clins d'oeil avec sa trompette. Un peu de My Way ou du Johnny y passent pour le plus grand bonheur du public.

Quelques mercis (Photo Anthony Maurin).

Puis c'est au tour d'Amaury Vassili de monter sur scène et de charmer son auditoire. Richard Gardet passe dans l'orchestre et zou, c'est reparti pour un tour... de chant. Du grand chant car Amaury Vassili n'est autre que le meilleur jeune ténor du pays. Lui aussi a ses attaches dans le coin. Sous ses airs de Breton revendiqué, Amaury est souvent dans le coin. Le jeune papa (il était d'ailleurs accompagné du bout de chou et de la maman qui va avec) y a son orchestre, son producteur, un peu de famille, bref, il connaît et aime Nîmes. Mais il n'a pas souvent eu l'occasion de jouer devant et exclusivement pour les Nîmois. C'est chose faite et bien faite à en croire les salves d'applaudissements qui furent déclenchées lors du concert.

Un bien joli moment à voir et revoir, à vivre et revivre.

Le Mas Boulbon et son parc (Photo Anthony Maurin).
À la technique, les conditions sont optimales (Photo Anthony Maurin).
Richard Gardet, bientôt la première chanson et les premiers émois (Photo Anthony Maurin).
Richard Gardet (Photo Anthony Maurin).
Richard Gardet (Photo Anthony Maurin).
Un petit clin d'oeil à une centenaire en pleine forme (Photo Anthony Maurin).
Et puis... Amaury Vassili monte sur scène (Photo Anthony Maurin).
Le ténor s'est mis le public dans la poche dès les premières notes (Photo Anthony Maurin).
Amaury Vassili ponctue le spectacle par quelques interactions avec le public (Photo Anthony Maurin).
Et voilà... c'est fini ! (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité