A la uneActualitésAlès-CévennesNîmes

FAIT DU SOIR Une foule d’événements pour la 30e Fête de la science

Conférence de presse de présentation de la Fête de la science à Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La Fête de la science fête ses 30 ans cette année autour du thème « L’émotion de la découverte ». À Alès, 22 événements sont organisés du 1er au 11 octobre. L’Université de Nîmes propose quant à elle un ''Village des sciences''.

Événement national, la Fête de la science se décline sous différentes formes sur le territoire. À Alès, le Pôle culturel et scientifique de Rochebelle est naturellement le lieu où ateliers, conférences, rencontres, jeux et animations prendront vie le temps de cette manifestation, dont l’objectif est de vulgariser les sciences pour qu’elles soient à la portée de tous. « Quand Max Roustan a décidé d’ouvrir ce Pôle, c’était dans cet esprit de donner l’envie de la science, qui pour nous est essentielle », affirme Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération. « Je suis persuadé que permettre aux jeunes de s’ouvrir l’esprit est une nécessité pour le territoire », ajoute-t-il.

Les associations qui animent le Pôle tout au long de l’année jouent donc le jeu pour cette 30e fête de la science. Eurek’Alès, L’Étoile cévenole, le festival Itinérances, la Verrerie nourrissent le programme. Plusieurs thématiques sont mises en avant : les changements climatiques, le soleil, les sources d’énergie, le monde de l’écrit, la recherche en Cévennes, la flore sauvage urbaine, le monde du vivant ou encore des expériences de chimie, des jeux mathématiques et la compréhension des forces et des mouvements.

Plus original, un spectacle clownesque sera proposé par l’Apprentie compagnie. « Cela peut paraître un peu étrange mais les arts convergent avec la science. Nous recevons en effet un docteur en clown qui fait une étude sur les origines du clown », annonce Sylviane Manuel, la directrice de la Verrerie. Il y aura également une projection d’un film documentaire biographique américain sur l’actrice autrichienne Hedy Lamarr, qui inventa un système de codage des transmissions qui aboutira au GPS et, bien plus tard, au Wifi.

L’IMT Mines-Alès sera de la partie

Une fête de la science ne peut avoir lieu sans l’École des mines de la ville. Entre le 4 et le 7 octobre, dix événements sont organisés par l’établissement. Conférences sur la complexité ou sur l’invisible, escape game sur la gestion de crise et ateliers divers s’ajouteront à deux temps forts de la semaine : la visite du Hub créativité le 6 octobre et la présentation de thèses en 180 secondes le 7 octobre.

Nouveau sur Alès, le Hub créativité vient tout juste d’ouvrir. Il a vocation à accueillir des actions pour inventer et innover de manière toujours plus créative à partir des savoir-faire scientifiques de l’École des mines. Quant aux thèses en 180 secondes c’est maintenant un rendez-vous bien connu puisqu’il revient chaque année et met en lumière des thésards qui doivent présenter leurs travaux en 3 minutes chrono, pas une seconde de plus ! « C’est un moment très virtuose », assure Pierre Perdiguier, directeur par intérim de l’IMT. Ce dernier souligne également que cette Fête de la science est l’occasion « de rappeler aux jeunes filles que les métiers d’ingénieurs sont aussi faits pour elles ».

Un "Village des sciences" à Nîmes

L'université de Nîmes organise cette année un "Village des sciences" amplifié dans le cadre du label "opération phare", une opération à destination des collégiens et lycéens conçue en partenariat avec le lycée Albert-Camus durant toute une journée, un week-end d'animations (visites de laboratoires, escape game, ateliers de design social, de psychologie sociale, atelier arts et sciences, chimie...) dédiées au grand public sur le site des Carmes avec les étudiants, les enseignants-chercheurs et les partenaires (CEA, INSERM, INRAP, école de l'ADN...), et en semaine des conférences grand public, ainsi que des ateliers dédiés aux classes de primaire sur le site Vauban. Enfin un nouvel évènement : le forum « Regards croisés sur les maladies chroniques » organisé par le laboratoire APSY clôturera la semaine.

Élodie Boschet

Programme complet à Alès.

Programme complet à Nîmes.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité