ActualitésGardSociété

GARD La préfète remet 24 décrets de naturalisation

Les nouveaux Français (Photo Anthony Maurin).
Toujours un moment fort que l'on doit immortaliser (Photo Anthony Maurin).

Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, vient de remettre 24 décrets de naturalisation. Au moins le temps d'une cérémonie solennelle "nouveaux" Français et histoire de la République n'ont fait qu'un. Retour en images.

Les ors de la République font maugréer de nombreux défenseurs du dénuement des institutions.  Ils font  couler beaucoup d'encre à travers les époques mais ils sont aussi le symbole d'une certaine idée, d'une grandeur que la France veut toujours entretenir. Ils n'étaient que 24 (au lieu d'une cinquantaine pour assurer des conditions sanitaires optimales) accompagnés par la personne de leur choix.

(Photo Anthony Maurin).

24 nouveaux Français sont donc allés chercher en préfecture leur décret de naturalisation. Une belle occasion pour eux de visiter, en dehors des Journées européennes du patrimoine, des endroits qui sont interdits au public qui en est pourtant le propriétaire. Dans des salons au charme fou mais aux décorum parfois désuet, la foule se presse pour voir. Juste voir. Certains sont impressionnés, d'autres restent silencieux. "Je ne connaissais pas les lieux et c'est ici que l'on prend conscience que la France est un pays d'histoire. Ici, on voit l'État, on se sent chez nous mais c'est un peu trop distingué pour moi!" confiait un récipiendaire.

N'y voyez aucune malice ni aucune transgression, le selfie est aujourd'hui entré dans les moeurs ! (Photo Anthony Maurin).

"Cette manifestation, dans les salons de la préfecture, est officielle, parce que la réception d'un décret de naturalisation n'est pas un acte banal, mais elle est aussi cordiale et symbolique. Aujourd'hui vous accédez à la qualité de citoyen français. C'est un jour qui restera dans vos mémoires comme un moment essentiel : c'est un honneur, c'est votre fierté, qui vous obligent et qui nous obligent" évoquait Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, accompagnée pour la circonstance par Amal Couvreur, conseillère régionale et départementale.

Les nouveaux Français (Photo Anthony Maurin).

Acte essentiel de l'aboutissement d'une démarche cet acte rend Françaises et Français ces 24 personnes. "L'acquisition de la nationalité française est l'ultime étape de l'intégration républicaine. C'est la décision majeure qui suppose l'acceptation des droits et des devoirs qui en découlent", poursuit la préfète. Algérie, Centrafrique, Guinée, Espagne, Maroc, Albanie, Brésil, Argentine, Côte d'Ivoire, Grande Bretagne et Allemagne : voilà la France, en tout cas une partie, de demain. Ces 24 nouveaux Français vont mêler leur culture à celle du drapeau tricolore, ils s'enorgueillissent d'être Français, enorgueillissons-nous de les accueillir et de partager avec eux nos valeurs communes.

La préfète Marie-Françoise Lecaillon (Photo Anthony Maurin).
Un couloir de la préfecture (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité