A la uneActualitésCultureGard

GARD Sadeck et son incroyable chorégraphie pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024

Sadeck Berrabah, le Gardois d'adoption, signe une chorégraphie poétique et surprenante pour les JO de Paris 2024. (Photo : capture d'écran)

Visible sur la plateforme Youtube depuis trois semaines, cette vidéo comptabilise déjà plus de 650 000 vues. Encore une fois Sadeck Waff - Berrabah de son vrai nom - signe une chorégraphie magnifique et surprenante, au profit cette fois-ci des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris.

À force de jouer des coudes, au sens propre comme au figuré, le Gardois d’adoption âgé de 32 ans a réussi à se faire une place sur la scène internationale. Il est impensable que vous soyez passé à côté du clip de Girl Like Me, le tube de Sharika associée au Black Eyed Peas. Sadeck Waff a signé une des chorégraphies, il en est même l'un des interprètes. Toujours fin 2020, le danseur, co-créateur du groupe Géométrie variable, a lancé un nouveau projet inspiré de la nature, de ce qu'il y perçoit : "Telle une nuée d’oiseaux formant des vagues dans le ciel, chaque individu a sa propre identité, mais une place irremplaçable dans un tout. La réflexion vient apporter une dimension symétrique, comme une étendue d’eau calme contemplant le spectacle d’un autre point de vue, en venant y ajouter une dimension supplémentaire, une extension de l’image."

Ainsi est née Murmuration, une chorégraphie filmée réunissant 64 danseurs. Cette vidéo a fait le "buzz", pour des raisons diverses. La plus triste et regrettable, des propos inappropriés tenus par l'ancien présentateur de l'émission Télématin diffusée sur France 2, Laurent Bignolas, et qui ont valu à Sadeck un passage dans le programme de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste au mois d'avril dernier.

Sadeck Berrabah, 32 ans, danseur et chorégraphe. (Photo : Anthony Maurin/Objectif Gard)

Un épisode a balayé d'un revers de main, le plus beau étant à venir. Car c'est grâce à Murmuration, que Thierry Reboul, directeur de la marque, de la créativité et de l'engagement de Paris 2024, a découvert l'artiste. Ce dernier se voit alors confier la création d'une nouvelle chorégraphie pour la fête de transition entre Tokyo 2020 et Paris 2024 célébrée à la Tour Eiffel au mois d'août dernier. "Cette vidéo a été diffusée partout dans le monde. J'ai eu des retours ultra positifs à son sujet. Les gens ont été très émus", souligne Sadeck Waff.

Le chorégraphe s'est entouré de 126 danseurs, certains confirmés de la Neodance Academy de Pantin, d'autres amateurs recrutés lors d'une audition. "Parmi les danseurs, il y a aussi des personnes porteuses de handicap. Cette mixité était importante pour moi, ce sont les Jeux Olympiques mais aussi Paralympiques. Je suis très heureux d'avoir pu faire ce projet, ça a été très enrichissant", ajoute-t-il.

 
 

Après la vidéo pour les JO de Paris ou encore sa performance au AT&T Discovery District de Dallas, d'autres projets verront bientôt le jour, mais Sadeck reste mystérieux pour le moment. "La seule chose que je peux dire, c'est que ça va être énorme !", assure-t-il. Vivement la suite...

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité