A la uneSports GardUSAM

USAM À Moscou, match nul pas si nul

Moscou - USAM (photo USAM)

Sans trembler, l'USAM fait match nul à Moscou 29-29 et elle poursuit son aventure continentale.

Après avoir fait la différence au match aller (victoire 36-29), les Nîmois ont assuré leur qualification pour la phase de poule de la ligue européenne en faisant match nul à Moscou 29-29. L'USAM participera à la phase de poules et elle connaîtra ses adversaires jeudi.

Nîmes entame cette rencontre avec un bénéfice sept buts acquis mardi dernier au Parnasse lors du match aller de ce deuxième tour de Ligue européenne. À moins d’une catastrophe, l’USAM est à l’abri d’une mauvaise surprise. Le début du match n’est pas de nature à inquiéter les Gardois qui ne laissent pas filer au au tableau d’affichage. Jamais dans ce premier acte, les Russes ne comptent plus que trois but d’avance (13-10, 21e). Alors Nîmes resserre les boulons. Tant et si bien qu’à la pause les deux formations se quittent provisoirement dos-à-dos (15-15).

À Moscou, Sanad a encore brillé (photo USAM)

De retour des vestiaires, les joueurs de Franck Maurice prennent les commandes. Ceux qui avaient encore des doutes n'en n'ont plus sur une issue favorable aux Nîmois. La victoire est à portée de mains mais alors qu'elle mène de deux buts, l'USAM concède le match nul dans les dernières secondes. Peu importe, l'essentiel est là avec la qualification bien méritée.

Comme au match aller l'international égyptien de Nîmes, Mohamed Sanad, a encore fait parler la poudre, compilant neuf buts en onze tentatives. Les Nîmois devront attendre jeudi matin et le tirage au sort pour connaître leurs cinq adversaires dans la phase des poules. Il faudra terminer dans les quatre premiers de son groupe pour se qualifier pour les huitième de finale. On n'en est pas encore là et à chaque jour suffit sa peine. Ce soir, les Gardois se contentent bien volontiers de ce nul pas si nul.

2e tour (retour) de la Ligue européenne EHF. CSKA Moscou (Russie) – USAM Nîmes Gard 29-29 (mi-temps 15-15).

Moscou : Kouznetsov (1 but et 6 arrêts), Kirev (4 arrêts) ; Joukov (5/7), Kiselev (6/11), Ilchenko (3/4), Fokin (3/3), Padshyvalau (2/3), Nikolaenkov (2/2), Astrashapkin (1/4), Soroka (4/4), Vorobev (0/2), Belevcov (0/2), Korkin (0/1), Tchernecov et Gorpichine.. Entraîneur : Georgy Zaikin.

Nîmes : Desbonnet (9 arrêts), Paul (4 arrêts): Sanad (9/11), Hesham (5/9), Nyateu (4/7), Rebichon (4/5), Salou (3/7), Minel (2/4), Poyet (1/1), Jakobsen (1/1), Acquevillo (0/2), Gibernon (0/1), Tobie (0/1), Dupuy, Derisbourg, et Gallego. Entraîneur : Franck Maurice.

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité