CultureNîmes

NÎMES Anne Collod dans les pas d’Anna Halprin, pionnière américaine de la danse contemporaine

Anne Collod, danseuse et chorégraphe, signe un bel hommage, en collaboration avec le Théâtre de Nîmes, à Anna Halprin. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

L'hommage à la pionnière américaine de la danse contemporaine, Anna Halprin démarrera ce mercredi 13 octobre à Nîmes et se poursuivra jusqu'au 10 novembre, ponctué de spectacles, de performances, de projections et de conférences.

"C'est le seul endroit en Europe qui célèbre cette danseuse, son oeuvre. Le théâtre de Nîmes a été le seul à réagir pour célébrer les 100 ans d'Anna Halprin", s'étonne Anne Collod, chorégraphe. Réjouissons-nous de ce privilège et de ces quelques jours de découvertes dédiés à la doyenne de la danse post-moderne américaine, elle qui a révolutionné ce courant dans les années 1950, le voulant libre et participatif. Elle est décédée le 24 mai dernier, à l'aube de ses 101 ans. À la croisée des arts visuels, de la musique et de la danse, brisant les frontières entre l'art et la vie, l'Américaine a posé la première note sur une partition qui se joue encore aujourd'hui.

"Au début des années 2000, elle était quasi inconnue en France. C'est grâce à Alain Buffard [danseur et chorégraphe décédé en 2013, ndlr] que j'ai connu cette dame dont le travail a inspiré des générations d'artistes", souligne la chorégraphe. En collaboration avec le théâtre de Nîmes donc, Anne Collod qui a rencontré pour la première fois Anna Halprin en 2003 et a ensuite interprété ses plus grandes pièces, a imaginé un hommage ponctué de spectacles, de performances, de conférences et de projections.

Anne Collod, danseuse et chorégraphe, signe un bel hommage, en collaboration avec le théâtre de Nîmes, à Anna Halprin. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Cet hommage débutera avec une revisite de Parades & Changes, pièce majeur d'Anna Halprin qui a bouleversé la danse moderne américaine. Créée en 1965 avec Morton Subotnick, compositeur de musique électronique, cette performance a longtemps été interdite aux États-Unis pour cause de nudité. Dix danseurs et circassiens seront sur la scène du théâtre Bernadette-Lafont les jeudi 14 et vendredi 15 octobre à 20h pour présenter Parades & changes, replay in expansion d'Anne Collod. "Il y a une présence très physique du son. Le théâtre devient comme un instrument de musique. C'est révolutionnaire, c'est être au-delà des normes, les faire exploser au bénéfice de la création. C'est une pièce solaire et jubilatoire accessible à tous", commente la chorégraphe. Le 14 octobre, à 18h, aura également lieu au bar du théâtre, une conférence de Jacqueline Caux, cinéaste, productrice indépendantes de films documentaires et écrivain, intitulée : Anna Halprin à l'origine de la performance.

Une protestation poétique dans la ville

Le deuxième spectacle se jouera dans les rues de Nîmes le samedi 16 octobre, à partir de 16h. Il s'agit en réalité d'une performance sous la forme d'une manifestation silencieuse. Un projet intitulé Blank placard dance, créé pour la première fois en Californie en 1968, en réaction à la guerre du Vietnam. Cette protestation poétique, version 2021 organisée dans le centre-ville de Nîmes, sera accompagnée d'une trentaine de personnes âgées de 12 à 81 ans, ayant répondu à l'appel à la participation lancé par le théâtre de Nîmes au tout début de l'été. Ce même jour, à 18h, Julie Perrin, enseignante-chercheuse au département danse de l'université Paris 8 Saint-Denis, animera la conférence au bar du théâtre : Anna Halprin : chorégraphies dans la ville.

Le cortège se déplacera des Jardins de la Fontaine jusqu'à la place de la Calade, en passant par le square des Antonin, le boulevard Gambetta, l'église Saint-Baudile, mais aussi la préfecture. "Ce sera intéressant de voir comment ce cortège va rencontrer ou pas la manifestation sociale qui se forme tous les samedis", souligne Anne Collod. Le groupe du Blank placard dance, ne porte aucune revendication, ne clame aucun slogan, à chacun d'imaginer ce qu'il aimerait voir écrit sur les pancartes blanches. Et chacun pourra les écrire sur un petit bout de papier avant de les confier à des "collecteurs de revendication", elles seront ensuite déclamées une fois le cortège arrivé sur la place de la Calade.

Enfin - en ce qui concerne les spectacles - Anne Collod travaille actuellement au Théâtre de Nîmes, sur la création d'une pièce ludique et sensible qui prend sa source dans l'oeuvre Parades & changes. Destiné au jeune public, ce spectacle intitulé CommUne utopie se veut collaboratif et interactif, faisant la part belle à l'imagination et à l'improvisation. Il sera présenté au théâtre Bernadette-Lafont le mercredi 10 novembre à 18h.

Les projections

Anna Halprin - Who says I have to dance in a theater ? de Jacqueline Caux. Le mercredi 13 octobre à 18h au grand auditorium au Carré d'Art à Nîmes.

My lunch with Anna d'Alain Buffard. Le vendredi 15 octobre à 18h au bar du théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes.

Anna Halprin : le souffle de la danse de Ruedi Gerber. Le samedi 16 octobre à 11h au cinéma Le Sémaphore à Nîmes.

Stéphanie Marin

>> Informations et réservations sur theatredenimes.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité