A la uneNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce mardi 23 novembre

Les Gladiators (Photo Anthony Maurin).
Rani Assaf et Jean-Paul Fournier vont se rencontrer jeudi à 10h (Photo Objectif Gard)

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Rendez-vous jeudi 10h. Tous les soirs dans la Minute sport, on vous fait vivre le feuilleton entre le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, et le président du Nîmes Olympique, Rani Assaf. Samedi, lorsque près de 500 supporters nîmois étaient rassemblés, le premier édile a annoncé qu'il allait convoquer l'ancien directeur technique de Free, cette semaine. On connaît désormais le jour et la date du rendez-vous tant attendu. Les deux hommes vont se rencontrer ce jeudi à 10h en terrain neutre. Une réunion capitale car Jean-Paul Fournier, qu'accompagnera son premier adjoint Julien Plantier, compte bien imposer de nouvelles conditions à Rani Assaf dans son projet de nouveau quartier et nouveau stade : intégrer des logements sociaux, mettre deux places de parking par logement au lieu d'une et de signer le permis de construire après le 31 décembre 2021, ce qui entraîne la mise en place de nouvelles normes environnementales concernant la construction. Il est aussi prévu d'évoquer l'intégration de nouveaux actionnaires au sein du club en accord avec le président afin qu'il se désengage de manière progressive.

Les Gladiators et la lutte contre les discriminations. Épinglés par la LFP pour des chants jugés homophobes, les Gladiators ont été invités par le Nîmes Olympique à rencontrer cette semaine un représentant de la Ligue et l’association Foot ensemble, qui agit contre les discriminations dans le football. Une invitation acceptée par le groupe. "Même si nous estimons que nous n’avons rien fait de mal, nous sommes toujours ouverts aux échanges pour faire avancer le club, indique Dimitri Pialat, le président des Gladiators. Nous jouons aussi le jeu pour le club et son image. Dans l’intention, nos chants ne sont pas homophobes. Ils font partie du folklore des tribunes. Chez nous, la discrimination n’a pas sa place."

Romain Philippoteaux, Nicolas Rainville et Jérôme Arpinon (Photo Instagram)

Arpinon on tour. L'ancien entraîneur du Nîmes Olympique Jérôme Arpinon est sur le marché des entraîneurs. En attendant de retrouver un poste, il écume différentes villes pour assister à des rencontres. Samedi, il était présent au Stadium pour observer la large victoire de Toulouse (4-1) face à Sochaux et saluer Philippe Montanier, entraîneur du Téfécé, qui était son mentor à Clairefontaine lorsque le Nîmois passait ses diplômes. Hier soir, le même s'est rendu au stade Gaston-Gérard pour voir la victoire de Dijon 3-1 dans le derby bourguignon face à Auxerre. L'occasion de retrouver son ami Romain Philippoteaux et de faire une petite photo avec l'arbitre du soir qui n'était autre que le Nîmois Nicolas Rainville. Il a aussi immortalisé ses retrouvailles avec Matteo Ahlinvi sur son compte Instagram. Cet après-midi, l'ancien coach des Crocos a traversé la frontière direction la Suisse et le club des Youngs Boys de Berne pour échanger avec le directeur sportif, Stéphane Chapuisat, vainqueur de la Ligue des Champions en 1997 avec Dortmund. Ce soir, il assistera à la rencontre de C1 entre le club suisse et l'Atalanta Bergame.

Le trophée Georges-Boulogne le 29 novembre. L'amicale des éducateurs de football du district Gard-Lozère organisera sa traditionnelle soirée de récompenses le 29 novembre. Ce rendez-vous annuel se déroulera à 18h30 au Grand Hôtel de Nîmes en présence de techniciens comme Stéphane Saurat (OAC), Phillipe Morel (Chusclan) mais aussi Bernard Blaquart (ancien entraîneur du Nîmes Olympique), Jean-Marie Pasqualetti (ancien Crocodile et directeur sportif de l'OAC), Francis Anjolras, le président du district Gard-Lozère et Henri Émile, ancien membre du staff de l'équipe de France. Le meilleur éducateur sera récompensé par le trophée Georges-Boulogne, du nom de l'ancien dirigeant français décédé en 1999, entraîneur de l'équipe de France de 1969 à 1973.

USAM

Les Usamistes sont en Suisse (Photo USAM)

Conforter la première place. Les Usamistes aussi sont en Suisse ce soir. Après le match nul miraculeux obtenu samedi à Créteil (36-36), Nîmes affronte à 20h45 le club de Schaffhouse pour la 4e journée de la Ligue européenne de l'EHF. Leader de ce groupe D avec deux victoires au compteur, les Gardois se déplacent chez le dernier avec l'ambition de conforter cette première place au classement, synonyme d'un tirage plus favorable en 8e de finale. Les Suisses n'ont pas toujours gagné cette saison dans cette compétition. C'est le même groupe de 16 joueurs qui a voyagé depuis Créteil avec le retour de Nyateu et les présences de Vincent et Derisbourg sur la feuille de match. Tesio, R.Salou, Minel et Hesham sont toujours absents.

Desbonnet, Paul; Poyet, Gallego, Rebichon, Nyateu, Jakobsen, Gibernon, Dupuy, Guigou, M.Salou, Tobie, Acquevillo, Sanad, Vincent, Gibernon. 

Cyclisme

Alexandre Delettre continuera de représenter le Gard dans les pelotons professionnels. (Photo DR)

Delettre rêve de grand Tour. Sans contrat après l’arrêt de l’équipe Delko qui l’avait engagé il y a un an, le néo professionnel Alexandre Delettre avait du souci à se faire. "J’ai eu quelques touches avec des équipes Continental (la deuxième division du cyclisme mondial, où il évoluait avec Delko, ndlr) et puis Cofidis s’est intéressé à moi, retrace-t-il. C’était une belle opportunité de rejoindre le World Tour, le plus haut niveau mondial !" Après quelques semaines de vacances, le cycliste gardois partira en stage avec sa nouvelle équipe en décembre. Sa saison 2022 pourrait ensuite démarrer dans le Gard, où il était parvenu à remporter en 2021 le maillot de meilleur grimpeur de l’étoile de Bessèges. "Je ne connais pas encore mon programme de la rentrée, explique-t-il. Cofidis est automatiquement engagé sur toutes les plus grandes courses et notamment le Giro, le Tour de France et la Vuelta. Pourquoi ne pas découvrir l’un de ces grands Tours cette année pour emmagasiner de l’expérience." Âgé de 24 ans, Alexandre Delettre devrait avoir de belles opportunités pour cela.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité