A la uneActualitésCultureEconomieEnvironnementGardPolitiqueSociété

ÉDITORIAL Élimination de la violence contre les femmes : le Gard territoire test d’expérimentation

Dans l'univers onirique des contes pour enfants, il arrive qu'un vilain crapaud se transforme en prince charmant après avoir été embrassé par une femme. Dans la vraie vie il arrive malheureusement trop souvent que ce soit le prince charmant qui mute en vilain crapaud violent après avoir été embrassé et se mette à battre comme plâtre, à humilier, à dénigrer sa compagne ou à lui imposer des rapports sexuels sous la contrainte. Si on peut de toute évidence imaginer que les violences conjugales sont aussi vieilles que les rapports de couple, rien ne saurait justifier qu'au sein d'un couple l’intolérable et le détestable servent d’alternative au dialogue et à la parole.

Reliquat nauséabond d'un patriarcat moyenâgeux où les représentantes du beau sexe étaient cantonnées aux travaux ancillaires et où l'homme exerçait un pouvoir absolu, ces comportements violents vis-à-vis des femmes ont quoi qu'il en soit longtemps été observés d'un œil distancié, voire soupçonneux par la société dans son ensemble et par la justice en particulier.

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes du 25 novembre, Objectif Gard, le magazine consacre son dossier à cet épineux sujet et à la façon dont sont prises en charge les victimes mais aussi les auteurs et sur la manière dont est traité le fléau dans le Gard, territoire test d'expérimentation, entre déploiement de l'arsenal répressif, prévention et pédagogie...

Dans ce numéro, L’œil de la rédaction analyse les raisons de la pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs et se fait l'écho des difficultés rencontrées par les employeurs pour embaucher. L'interview politique donne la parole à l'inénarrable Marc Taulelle. L'occasion de constater que le pneumologue retraité, chantre gardois de la cause d'Éric Zemmour, ne manque pas d'air et n'a pas sa langue dans sa poche...

Au surplus des rubriques habituelles (Dans le rétro, À table, Territoires, les jeux et les critiques littéraire et cinématographique), on vous propose un portrait de la chanteuse et auteur Kalika. Pour sa part amatrice de la langue verte, l'artiste iconoclaste parle d'amour avec des mots crus pour être crue... Le tout de son cru. Bonne lecture et à très vite.

Philippe Gavillet de Peney

Découvrez ci-dessous la Une et le sommaire du nouveau numéro à se procurer à partir de ce vendredi chez tous les marchands de journaux :

 

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité