ActualitésBeaucaire

TERRE D’ARGENCE Des Jonquièrois en colère contre la Poste

Le bureau de la Poste à Jonquières-Saint-Vincent. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

À partir de janvier 2022, le bureau de la Poste de Jonquières-Saint-Vincent sera fermé le vendredi matin en plus du mercredi. Une décision prise par la direction qui ne fait pas l’unanimité dans la commune. L’association citoyenne de Jonquières-Saint-Vincent a lancé une pétition.

« Les citoyens jonquiérois se sentent incompris, méprisés par cette série de décisions arbitraires : dire que cette situation est générale, nationale, ne suffira pas à calmer notre colère. » Le ton est donné dans cette pétition lancée par l’association citoyenne de Jonquières-Saint-Vincent. À l’origine de cette colère, la diminution des horaires du bureau de La Poste, lequel sera fermé le vendredi matin, en plus du mercredi, à compter du mois de janvier 2022. « La direction (de la Poste, Ndlr), qui n’a eu de cesse de diminuer l’activité postale depuis 2016, contraint les Jonquiérois à se rendre chez leurs voisins en voiture (merci pour l’environnement !) ce qui entraîne une désaffection croissante des commerces locaux. » Le collectif demande ainsi à la direction de revenir sur sa décision.

La date précise de mise en oeuvre de ces nouveaux horaires n’est pas encore connue, le maire de la commune, Jean-Marie Fournier, souhaite rencontrer avec des élus, la direction régionale « pour savoir quand et comment ça va se passer« . Et le même d’ajouter : « nous allons voter une motion pour dire qu’on n’est pas d’accord avec cette décision lors du prochain conseil municipal ce jeudi 2 décembre. »

Une « baisse de constante de la fréquentation, de l’ordre de 6 % en moyenne par an »

Du côté de la Poste, cette « adaptation des horaires d’ouverture au public, comme c’est le cas sur le bureau de Jonquières-Saint-Vincent, sur la base d’un diagnostic factuel de la fréquentation des bureaux de poste« ,  est la conséquence d’une « évolution des modes de vie et des usages, dans un contexte de baisse constante de la fréquentation, de l’ordre de 6 % en moyenne par an y compris dans le Gard. »

Dans sa réponse, le Pôle régional de communication Occitanie assure que « ces adaptations se déploient également avec la connaissance et l’expérience des postiers, éléments indispensables au bon fonctionnement de chaque organisation. Dans le Gard, La Poste est en contact régulier avec les élus locaux afin de mettre en œuvre les meilleures solutions quant aux évolutions postales. Ces évolutions font l’objet d’un dialogue social et tous les collaborateurs concernés, ainsi que les représentants du personnel, sont associés. » Et la même de conclure : « Ces évolutions ne remettent, en aucun cas, la présence postale sur la commune. »

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité