A la uneActualitésJusticePolitiqueSociétéVidéo

LES DÉBATS DE 13H Armes et police municipale, et les finalistes LR

Hier soir, sur le plateau de Bonsoir le Gard, les journalistes, sociétaires et invités ont comme d'habitude débattu de plusieurs thèmes d'actualité. Une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont manqué l'émission avec un menu riche et varié : armes et police municipale, et les finalistes LR.

À Nîmes, l’armement des policiers municipaux monte d’un cran. Mercredi matin, la Ville a annoncé que ses agents seront dotés l'an prochain de tasers et de flash-balls. Des armes dissuasives mais aussi défensives soutient l’adjoint municipal à la Sécurité, l'ancien policier Richard Schieven. En 2021, 51 agents nîmois ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions. Coût de ce nouvel équipement : 150 000€. Toutefois cette mesure interroge : la Ville n’est-elle pas en train d’ajouter de la violence à la violence ? D’autant qu’il y a deux ans, les images de Gilets jaunes blessés par des tirs de flash-balls ont montré qu'avec l'utilisation de ces armes le risque zéro n’existait pas ! Alors, ces nouvelles armes sont-elles une bonne idée ?

***

Sacrée surprise chez Les Républicains ! Hier après-midi ont été dévoilés les noms des deux finalistes du Congrès. Il s’agit d’Éric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, qui incarne une Droite dure, et de Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France. Un résultat inattendu. Au départ, beaucoup voyaient gagnant Michel Barnier, l’ex-négociateur du Brexit. Aujourd’hui rien n’est joué : Éric Ciotti et Valérie Pécresse sont au coude-à-coude, recueillant chacun 25% des suffrages. Le report des voix sera donc décisif. Le président des Haut-de-France, l'autre grand perdant de cette consultation interne, Xavier Bertrand, a déjà annoncé qu’il voterait Valérie Pécresse. Alors, qui sortira vainqueur de la primaire LR ?

Les débats en vidéo :

Articles similaires

Un commentaire

  1. Les Forces de l’ordre doivent avoir les moyens humains et matériels pour remplir leur mission au mieux et en toute sécurité.
    Ce n’est pas seulement avec des éducateurs et des assistants sociaux que nous protégerons ceux qui doivent l’être, des délinquants qui se multiplient.
    A Nîmes nous avons une délinquance juvénile qui touche tous les quartiers. Les récidivistes et les multirécidivistes sont bien connus de la justice. C’est aussi à ce niveau là que nous devons agir avec plus de détermination.
    Premier magistrat, le maire de Nîmes doit exiger une justice qui rende justice aux victimes pour envoyer un message de fermeté aux apprentis délinquants.

    Conseiller municipal Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité