A la uneBagnols-UzèsSports Gard

LES ANGLES Rugby : huit matchs, huit victoires, le RCAGR poursuit le sans-faute

Ce dimanche, l'équipe fanion du RCAGR a joué à domicile contre Pont de Claix. Les Gardois se sont imposés 41-11. C'est leur 8e victoire sur 8 rencontres depuis le début de la saison, en Fédérale 3. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le club de rugby des Angles a battu Pont-de-Claix au stade Roger-Pagès ce dimanche 41-11.

Alain Sanciaume est président du RCAGR depuis 22 ans. (Marie Meunier / Objectif Gard)

« On fait un parcours magnifique« , lâche Alain Sanciaume, président du Rugby club Les Angles Gard rhodanien (RCAGR). Et ce n’est pas fini. L’équipe fanion, qui évolue en Fédérale 3, affrontait ce dimanche après-midi Pont-de-Claix. Les locaux en vert et blanc se sont imposés à domicile 41-11 avec le bonus offensif. 

Huit matchs, huit victoires. L’équipe 1 du RCAGR fait une première partie de saison exemplaire. C’est le sans-faute aussi pour l’équipe B qui signe 7 victoires, avec 7 bonus offensifs et aucun essai encaissé. Comment expliquer un tel succès ? « On a un groupe séniors de qualité, des entraîneurs qui travaillent sur un plan de jeu, un système qui porte ses fruits. Et autour de ce groupe, il y a la partie technique, administrative et médicale. Le succès résulte de l’alchimie de toutes ses composantes. Car on offre à ces équipes les meilleures conditions possibles« , répond Alain Sanciaume, dans sa 22e année de présidence.

Petit à petit, ce club familial s’est structuré, a capitalisé sur son école de rugby et aujourd’hui, en ressent les effets. Au point que les séniors sont sur une bonne lancée pour atteindre la catégorie au-dessus : la Fédérale 2. L’équipe fanion a cinq points d’avance sur Romans, 2e de la poule et pourtant ville de rugby. « Ils étaient premiers quand on les a battus. C’est la performance de l’année qui nous a mis sur de bons rails« , se remémore le président.

La Fédérale 2 ? « On préfère y prétendre sportivement cette année »

La semaine dernière, le RCAGR a pulvérisé Renage-Rives 71 à 16. Alors les verts et blancs partaient confiants pour cette rencontre avec Pont-de-Claix ce dimanche. Elle aurait dû se dérouler en septembre, pour la première journée du championnat, mais à cause des intempéries, elle a été reportée. « C’est une bonne équipe de milieu de tableau, difficile à manoeuvrer chez elle, plus facile en déplacement. On les prend au sérieux« , assure le président.

Pour la 8e fois, les Anglois se sont imposés (avec un bonus offensif) et conservent ainsi leur avance au classement. Il faudra encore affronter Izeaux dimanche prochain. Le club gardois espère renouveler l’exploit une dernière fois pour faire le carton plein. Restera à disputer les matchs retour, puis à gagner deux rencontres de 64e et 32e pour passer à l’échelon supérieur. Le RCAGR n’est pas retourné en Fédérale 2 depuis 2018. « Ça nous avait beaucoup plu. On a envie de monter. Cela concorderait avec le projet de construction de la nouvelle tribune du stade Roger-Pagès. Tous les voyants sont au vert« , atteste Alain Sanciaume.

L’année dernière, le RCAGR aurait pu déjà accéder à la catégorie supérieure, étant dans les premiers d’une saison avortée. Le club a refusé : « On ne voulait pas accéder sur tapis vert, on préfère y prétendre sportivement cette année. » Le groupe vivifié par l’expérience de Bryan Mortelette et Romain Barriol, deux anciens de Bedarrides (Fédérale 1), a tout à fait les moyens d’y arriver.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité