A la uneActualitésNîmesSociété

NÎMES La circulation change pour le quartier Hoche-Université

(Photo Anthony Maurin).
Les nouveaux aménagements Hoche-Université (Photo Ville de Nîmes).

La requalification du secteur Hoche constitue un projet majeur pour la Ville, dont l’objectif est d’offrir une nouvelle qualité de vie dans le respect des enjeux d’une ville durable, à proximité du centre urbain.

La Ville intègre, dans l’aménagement du quartier Hoche-Université, des modifications de la circulation de manière à améliorer l’accessibilité locale, pacifier les usages, régler les conflits d’usage. À compter du 8 décembre, la Ville adapte son plan de circulation et étend la zone 30 du quartier Hoche-Université aux rues Vincent-Faïta, Hoche, Bonfa et l’axe rue de la Biche – rue Sully.

De plus, la Ville finalise actuellement des travaux de voirie rue Sully entre la place Lévi-Strauss et la rue Vincent-Faïta. Le profil de la rue Sully sera en continuité de l’aménagement de la rue de la Biche réalisé au printemps dernier, c’est-à-dire un sens unique « descendant » entrant vers le centre-ville, un contresens cyclable, des trottoirs aux normes et du stationnement quand la largeur de la voie le permet.

Parallèlement à ces travaux de voirie, quelques adaptations locales de circulation vont être mises en œuvre :

– le dernier tronçon de la rue de la Biche sera également mis à sens unique entre la rue Bonfa et la place Marceau-Bonnafoux, permettant une liaison directe entre la rue Bonfa (quartier Croix de Fer, chemin des Limites) et la rue Vincent-Faïta et permettant aux vélos de circuler dans les deux sens.

– le retour se fera par la rue Vincent-Faïta, rue Hoche et la rue de Calvas qui sera également mise à sens unique entre la place Marceau-Bonnafoux et la rue Bonfa. Elle permettra de régler les conflits d’usage dans une voie qui permet tout juste à deux véhicules de se croiser et empruntée par les bus Tango.

La rue Hoche, mise à double sens pendant les travaux entre la place Marceau-Bonnafoux et la rue Philippe-Seguin restera définitivement dans cette configuration qui permet d’améliorer l’accessibilité locale au cœur du quartier Hoche-Université.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité