ActualitésNîmes

NÎMES Recueillement et hommage pour l’artiste-journaliste Hélène Fabre

Légende photo : portrait d’Hélène Fabre dans une cabine de photomaton, publiée dans le livre Les Matons, paru en 2008. Reproduction autorisée par Christian Bonifas.

Cette Nîmoise, discrète et généreuse, a disparu jeudi 9 décembre. La galerie « Etant donné » prévoit un hommage en son honneur au printemps prochain. 

Elle était d’une discrétion absolue. On la voyait dans beaucoup de vernissages, mais elle n’apparaissait jamais sur les photos. Hélène Fabre ne se mettait pas en valeur, mais mettait toujours en avant le travail des autres artistes dans la page expo qu’elle écrivait depuis plus de 18 ans dans la Gazette de Nîmes. Hélène Fabre, qui est décédée jeudi 9 décembre à l’âge de 56 ans, savait trouver la bonne parole dans les moments difficiles, le petit geste qui ramène le sourire.

Ses obsèques ont lieu aujourd’hui, mercredi 15 décembre à 16 h, au crématorium du pont-de-justice à Nîmes. Un temps en soutien aux amis proches est aussi prévu à la galerie « Etant donné », au 7 rue du Courtieu à Nîmes, à 17h30.

Hélène c’est aussi une ancienne de l’école des beaux-arts, une artiste qui a marqué la vie culturelle nîmoise avec le duo les Matons. Avec Christian Bonifas, de 1988 à 2017, ils ont réalisé plus de 2 000 autoportraits dans des photomatons. Des clichés drôles, sensibles qui ont été exposés à Carré d’art en 2019 et ont été édités dans un livre. Pour ses proches, sa disparition laisse un grand vide. Pierrette Gaudiat, une de ses amies qui tient la galerie « Etant donné », a déjà prévu de lui organiser un hommage plus important au printemps : « Je ne voulais pas qu’elle reste dans l’ombre. Je voulais faire quelque chose à l’image de cet humour, de cette gentillesse et de cette générosité qui la caractérisaient. Je ne veux pas qu’elle passe et qu’on l’oublie. »

Les équipes d’Objectif Gard et d’Objectif Gard le magazine présentent leurs condoléances à ses proches, à ses amis et aussi à ses collègues de la Gazette de Nîmes.

Sabrina Ranvier

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité