A la uneActualitésFaits DiversGardPolitique

RÉTRO 2021 Septembre : Taulelle rejoint Zemmour, inondations et mort du « Grêlé »

Le mois de septembre est marqué par des pluies diluviennes (Photo DR)
Marc Taulelle a perdu ses délégations à la ville de Nîmes et à l’Agglo (Photo Objectif Gard)

Que ce soit sur le plan politique, sanitaire, économique, sportif et des faits divers, l’année 2021 a été riche en événements. Avec notre rétrospective, mois par mois, revivez les faits saillants qui ont fait l’actualité de l’année écoulée du lundi au vendredi à 19h. Place ce mercredi au mois de septembre ! 

Taulelle sort du bois. À la toute fin août, l’adjoint au maire de Nîmes Marc Taulelle fait une déclaration d’amour à Éric Zemmour dans nos colonnes. Pas du goût du maire, Jean-Paul Fournier, éternel pourfendeur de l’extrême-Droite, qui retire à son ami ses délégations à la Ville. Il perd aussi sa place au conseil communautaire de Nîmes métropole. De quoi lui dégager du temps pour devenir le référent gardois du polémiste-candidat.

Le secteur le plus touché est celui d’Alès. (Tony Duret / Objectif Gard)

Automne pluvieux. C’est une habitude dans notre beau département, à l’arrivée de l’automne les épisodes cévenols s’enchaînent. Ainsi, à la mi-septembre c’est Nîmes et ses environs qui sont durement frappés par des pluies diluviennes. Le 14 septembre au soir, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se rend même du côté de Bernis. Fin septembre c’est au tour des Cévennes de connaître une brusque crue du Gardon vers Anduze. Rebelote début octobre toujours en Cévennes, puis fin octobre sur le Gardon et la Cèze. C’est peu dire que l’automne aura été agité.

Fin de parcours pour le « Grêlé ». Recherché depuis 1986 pour de multiples viols et meurtres, le tueur en série surnommé le « Grêlé » est retrouvé mort fin septembre au Grau-du-Roi. Cet ancien gendarme et ancien policier du nom de François Vérove a mené une vie au-dessus de tout soupçon. Il devait toutefois faire l’objet d’un prélèvement ADN dans les jours qui suivaient son suicide dans le cadre de l’enquête sur le  »Grêlé ». L’homme a préféré mettre fin à ses jours en reconnaissant qu’il est bien le tueur en série, ce que l’analyse ADN confirme.

Important ! Cet article est extrait d’Objectif Gard, le magazine. Rendez-vous chez votre marchand de journaux pour acheter le dernier numéro, sorti vendredi dernier. Découvrez le sommaire en cliquant sur le module ci-après :

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité