A la uneActualitésGardSociété

GARD Don’actions pour une vraie bonne action

(Photo Anthony Maurin).
Don’actions, c’est pour maintenant et jusqu’au 25 mars (Photo Anthony Maurin).

Le Secours populaire français s’apprête à lancer sa campagne annuelle Don’actions. C’est la campagne de collecte qui donne les moyens d’agir auprès des personnes en difficulté et de développer une solidarité de proximité en toute indépendance. Des carnets de dix tickets à deux euros pièce sont mis à la vente.

L’ambition de cette campagne est de donner au Secours populaire les moyens d’agir, en toute indépendance. Ce moment de collecte revêt une importance particulière cette année, alors que les besoins de solidarité s’accroissent et que la situation sanitaire limite les possibilités de collecte.

Dans ce contexte, les bénévoles du Secours populaire redoublent d’imagination pour mobiliser les moyens nécessaires aux actions. Autant dire que le programme de la campagne Don’actions dans notre département est riche au vu de la situation sociale que le Secours populaire perçoit. La campagne Don’actions débute ce 15 janvier et s’achèvera le 15 mars environ avec un tirage au sort le 25 à Paris.

Une petite partie de la belle équipe du Secours populaire à Nîmes(Photo Anthony Maurin).

« Cette campagne est vitale pour nous, même si nous avons des ressources. Ces dons sont très importants. Nous organisons une grande tombola avec des tickets vendus 2 euros. En plus, ils sont déductibles à hauteur de 75 % !« , explique Florence Luisière, directrice générale du Secours populaire dans le Gard. Certains seront certainement ravis de savoir qu’on peut, aussi, gagner une voiture comme ce fut le cas il y a quelques années pour un chanceux gardois. « Nous aurons aussi quelques lots pour les bénévoles et les donateurs, c’est aussi leur engagement qui nous fait avancer… D’ailleurs, nous nous mettons à la recherche de ses cadeaux. Nous lançons aussi un appel à tous le donateurs qui veulent nous aider dans ce cadre. Là, les dons sont déductibles à 60 %. »

Si cette tombola ne vous sied guère, vous pouvez donner via un SMS envoyé au 9 22 22 (dans lequel vous mettez la somme que vous désirez) et vous serez débité sur votre prochaine facture téléphonique. « Pour nous, tous ces dons représentent 20 % de notre budget. Cette année, nous avons encore des problèmes d’organisation concernant nos initiatives ou nos stands de restauration en entreprise durant les Vendredis de l’Agglo… On doit trouver d’autres moyens car si nous n’avons pas les moyens de la solidarité, nous ne pouvons pas la pratiquer« , note Myriam Fabre secrétaire générale du SP30.

(Photo Anthony Maurin).

Oui, le Secours populaire est une sacrée structure… Sept salariés et environ 700 bénévoles dont près de 200 actifs. L’an dernier, il a distribué 88 292 colis et aide chaque année de plus en plus d’étudiants (300 en 2022). En tout, près de 20 000 Gardois y passent. La fédération gardoise a perçu entre 150 000 et 200 000 euros de dotation, mais à cela il faut ajouter le non financier comme les heures passées à s’occuper des gens, à réceptionner les colis, à les livrer… En fait, pour un don d’un euro, le Secours populaire aide les Gardois à hauteur de 1,9 euro (en comptant les dons non financiers). La prochaine action du Secours populaire à Nîmes aura lieu sur le marché du Jean-Jaurès le 21 janvier prochain.

« Les dons sont précieux, nous sommes bien organisés, reconnus, les gens nous font confiance et nous pouvons tout justifier. Nous avons une politique de don de confiance qui fait que, par exemple, si vous voulez que vos dons aillent aux étudiants ils iront. Si vous préférez les flécher vers l’aide aux vacances, c’est aussi possible« , assurent quant à elles Mireille et Fabienne. Les cinq campagnes annuelles du Secours populaire sont toutes affectées à des choses spécifiques. « Il n’y a pas d’action sans don ! » conclut Myriam Fabre.

Secours populaire français, fédération du Gard, 104 route d’Avignon, 30 000 Nîmes. Tel : 04.66.02.98.98.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité