ActualitésNîmesSociété

NÎMES Des locataires de Pissevin ne décolèrent pas

Les locataires devant la résidence Pollux (photo Norman Jardin)
Les locataires se sont retrouvés ce matin devant la résidence Pollux (photo Norman Jardin)

Comme ils l’avaient fait le 12 décembre dernier, des habitants du quartier de Pissevin se sont rassemblés pour manifester leur ras-le-bol face à l’insalubrité de certains logements.

Ils étaient une trentaine rassemblés au pied de la résidence Pollux, en colère et déterminés. Après un premier rassemblement, au même endroit qu’il y a un mois, des habitants s’étaient retrouvés pour faire un bilan à la suite d’un premier rendez-vous avec les bailleurs. Selon eux, rien n’a changé. « Quand un ascenseur est en panne depuis six mois et que rien n’est fait, comment voulez-vous que les gens ne se sentent pas abandonnés ? Les jeunes ont l’impression que leur famille n’est pas respectée. Les problèmes restent les dysfonctionnements au niveau du chauffage, de l’entretien et du gardiennage », regrette Madani Marzuk, bénévole du Droit au logement (DAL) et environnement.

De son côté, Mourad Mrhizou, du comité DAL Espoir de Pissevin, s’indigne de la situation actuelle des locataires du quartier : « C’est toujours la même rengaine. On n’a pas été entendu. Si cela continu, nous irons manifester devant ‘Un toit pour tous’ ou ‘Habitat du Gard’. » Un habitant de Pissevin nous a fait visiter les parties communes de la résidence « Les Hespérides » et nous avons effectivement constaté une grande saleté notamment dans le parking souterrain et le local à poubelles (voir photos ci-dessous). Une délégation de locataires doit être reçue par « Un toit pour tous » ce vendredi et les locataires du quartier ont d’ores et déjà décidé un nouveau rassemblement dans les semaines à venir.

Norman Jardin

La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)
La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)
La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)
La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)
La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)
La résidence ‘Les Hespérides’ (photo Norman Jardin)

 

Articles similaires

Un commentaire

  1. je suis locataire du grand POLLUX et oui il y a des dechets de partout du squattage degradation ascenseur en panne ect ect.. Mais ce nai pas le plus gros probleme a lheure actuel c le relogement des locataires qui pause probleme des soit disent propososition de logement qui n’on rien a voir avec nos dossiers respectifs et les besoins de nos familles ils ne prennent en compte rien du tout ni l’Ancienneté des locataire ni les besoins spécifique de chaque familles en gros ils veulent nous casè Dans des appartements avec le double du loyer sans charges ou encore Dans des secteurs trop eloigner ou dans des logement non adaptè au situation de handicap pour certains.
    sa me dègoute de payer un loyer et des charges depuis XX temps pour au final me retrouver ENDETTÉ loins de tous incomprise et abandonner par un toit pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité