A la uneNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 14 février

Rani Assaf et Jean-Jacques Bourdin ont assisté ensemble à la lourde défaite des Crocos à Caen (Photo Anthony Maurin)
Le référent supporter Fabien Ordonez, au milieu, était présent au stade Michel-d’Ornano comme Rani Assaf et Guillaume Bouisset (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

L’état major au complet. Ils n’avaient sans doute pas imaginé un tel résultat avant cette rencontre mais les dirigeants nîmois ont assisté à la plus large défaite, pour le moment, de la saison avec ce 4-0 infligé aux Crocos par le Stade Malherbe. Car pour une fois, qui plus est à l’extérieur, l’ensemble de l’état-major du Nîmes Olympique était présent. Bien évidemment, le président Rani Assaf aperçu au bord du terrain lors de l’échauffement accompagné de Rafik Menni, directeur général délégué et Guillaume Bouisset, responsable opérationnel de la Bastide. Mais ce n’est pas tout, le président d’honneur Jean-Jacques Bourdin a également assisté à la rencontre tout comme Fabien Ordonez, le référent supporters qui se souviendra de ce déplacement soldé par une déroute. Il ne manquait que Reda Hammache, qui est officiellement toujours directeur sportif selon l’organigramme du club mais qui a été écarté il y a plusieurs semaines.

Les supporters caennais ont apporté leur soutien à leurs homologues nîmois (Photo DR)

Le soutien du Malherbe Normandy Kop. Il y avait une belle ambiance samedi soir au stade Michel-d’Ornano pour marquer la fin des jauges dans les stades. Avec cette victoire fleuve, le Malherbe Normandy Kop était à la fête. Mais le groupe ultra du club normand a aussi apporté son soutien aux Gladiators dont la tribune historique (Pesage Est) au stade des Costières est fermée par choix du président Rani Assaf. Après les incidents survenus en tribune nord lors de la défaite face à Dunkerque (1-2), avec des fumigènes craqués et des chants insultants proférés, le principal actionnaire du NO souhaite désormais dissoudre le groupe de supporters créé en 1991. Le MNK a sorti une banderole avec le message : « Assaf, football without fans is nothing ». En français : « Assaf, sans supporters le foot n’est rien. » De leur côté, certains membres des GN91 avait fait le long déplacement jusqu’à Caen. Au moment du coup d’envoi, ils ont brandi deux banderoles avec l’inscription : « Pas dissous, juste dix saouls. » Un message envoyé au président pour rappeler que le groupe était toujours là avec une pointe d’humour à peine en décalage avec la réalité. Puisqu’ils étaient environ une quinzaine au stade et la plupart torse nu, sous trois degrés, ont sans doute dû goûter la célèbre eau-de-vie locale appelé Calvados.

Foot féminin Nîmes métropole Gard

Coup d’arrêt à Nice. Une semaine après leur belle victoire face à Mérignac 3-0, les Nîmoises ont connu cette fois la défaite à Nice sur le même score. Dans cette rencontre de la 14e journée de D2 féminine, les joueuses de Ludovic Gros ont craqué en début de match encaissant deux buts entre la 17e et la 19e. Un KO dont les Gardoises ne se remettent pas encaissant même un but à dix minutes du terme. L’autre mauvaise nouvelle du week-end c’est la victoire surprise du Puy (concurrent de Nîmes pour le maintien) face à Yzeure (3-0). Quant aux Marseillaises (également à la lutte pour le maintien), elles se sont inclinées à Rodez (3-2). Au classement, Nîmes métropole Gard a onze points d’avance sur la dernière place (celle de la relégation directe), mais ne devance celle de barragiste, actuellement occupée par l’OM, qu’au goal-average. Les Nîmoises (9e) ont désormais deux semaines de trêve avant d’accueillir Grenoble (6e), le 27 février.

USAM

Benjamin Gallego est absent pour affronter les Macédoniens (Photo USAM)

Sans Gallego pour l’EHF. Demain à 18h45, l’USAM retrouve la Ligue européenne de l’EHF avec la réception d’Eurofarm Pelister pour la 7e journée de la phase de poules. Un duel entre le leader (9 pts) et son dauphin (8 pts) où en cas de succès Nîmes peut prendre le large en tête et même entériner mathématiquement sa qualification pour les huitièmes de finale si Athènes s’incline dans le même temps. Dans tous les cas, une victoire permettrait de faire un grand pas vers l’objectif principal : terminer premier pour obtenir ensuite un tirage favorable. Face aux Macédoniens, le coach Franck Maurice est privé de Benjamin Gallego, touché au genou lors du succès de samedi contre Créteil (30-26). C’est le jeune Guéric Vincent qui le remplace mathématiquement dans le groupe retenu. Concernant les autres absents, Romain Tesio ne devrait pas encore revenir dans l’immédiat et Henrik Jakobsen est espéré pour le déplacement à Paris le 27 février. Avec le retour de la Coupe d’Europe, la Green team est repartie pour jouer quasiment tous les trois jours. « C’est bien car ça permet à ceux qui sont en manque de compétition de pouvoir enchaîner », commente le coach nîmois. En ce lendemain de Saint-Valentin, la deuxième place achetée au Parnasse sera à moitié prix (8,50 € au lieu de 17€) avec le code VALENTIN sur la billetterie en ligne. Une Love cam sera installée à la mi-temps et de nombreux cadeaux seront à gagner.

Le groupe retenu : Paul, Desbonnet; Poyet, Vincent, Nyateu, Rebichon, Gibernon, Dupuy, Guigou, M. Salou, Tobie, Acquevillo, Yasuhira, Joblon, Minel, Sanad.

Tennis

Benjamin Bonzi a remporté son premier titre en 2022 à Cherbourg (Photo Challenger Cherbourg la Manche)

Bonzi s’impose à Cherbourg. Ce dimanche, le tennisman nîmois Benjamin Bonzi a remporté le tournoi Challenger de Cherbourg. Le Gardois de 25 ans s’est imposé en finale en 2h03 face à un autre français, Constant Lestienne, en trois sets : 6-4, 2-6, 6-4. Le 69e du classement ATP remporte ainsi son premier titre de la saison, ce qui lui permet de lancer parfaitement 2022. L’année dernière, il en avait remporté six dont le premier à la même période. Souhaitons lui la même réussite cette année.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité