ActualitésGardJustice

MARGUERITTES Le SDF menaçant condamné à 15 mois de prison

Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Le 18 janvier dernier, une nouvelle fois ivre en plein centre-ville de Marguerittes, Francis s’en est pris violemment à une commerçante. «Je vais te brûler, je vais tout brûler ! », s’emporte-t-il devant les clients sidérés.

Mais un mois plus tard, dans le box des prévenus du tribunal judiciaire de Nîmes, le sans-domicile fixe, l’oeil hagard et la boule à zéro, ne sait toujours pas vraiment pourquoi il a ainsi menacé la gérante d’une épicerie fine du centre-ville, ce jour-là. « Quand je vois un verre ou deux, ça va pas. Après, je ne suis pas responsable de mes actes. », déplore-t-il, seulement.

Psychiatrie

Le quinquagénaire a en effet déjà connu plusieurs séjours en psychiatrie, notamment dans des services pour patients dangereux. « Mais l’expert psychiatrique déclare que vous êtes tout de même en partie responsable, relève le président Jérôme Reynes. C’est à cause du café qu’elle a refusé de vous servir ? »

La plaignante témoigne des nuisances subies par les autres commerçants de la rue. « On a peur de lui dire non, dès qu’il a bu de l’alcool, par crainte d’essuyer des intimidations et des menaces, décrit-elle. Ce jour-là, il est arrivé, ivre, sale, avec de la bave partout sur le visage, effrayant mes clients. On ne savait plus comment le faire sortir ! »

Spirale

La tutrice du SDF semble tout aussi désemparée. « Il vit chez sa maman qu’il a déjà violentée, tout comme la banquière : il est difficilement gérable, résume-t-elle. Nous sommes tout aussi démunis que les commerçants. Il lui faut un encadrement dans un centre fermé… » Revenant sur ses 35 condamnations, le procureur Philip Ughetto regrette « une dérive de la psychiatrie vers la prison. » Une spirale qui semble sans issue : le SDF est condamné à un an et trois mois de prison.

Pierre Havez

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité