A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Coupe d’Europe : la Green team s’incline, hélas, Hellas…

AEK Athènes - USAM (photo USAM)

Cette défaite en terres athéniennes ne remet pas en cause le leadership des gardois dans leur poule.

Comme au match aller, les Nîmois se sont inclinés face aux Grecs de l’AEK Athènes (34-30). Les joueurs de Franck Maurice devront reprendre lors des deux dernières journées de la Ligue européenne pour conserver jusqu’au bout la première place de la poule D.

Qualifiés depuis la victoire décrochée une semaine plus tôt face à Pelister Bitola, les Nîmois n’entament pas cette rencontre sans objectif. Tout d’abord il faut s’imposer à Athènes pour consolider la première place de la poule D de la ligue européenne. Ensuite, les joueurs de Franck Maurice n’ont pas oublié la victoire des Grecs au Parnasse lors du match aller. Ce sont deux bonnes raisons pour ne pas se relâcher dans cette coupe continentale.

Toutefois, trois jours après la défaite encaissée à domicile face à Aix-en-Provence (28-29) en Starligue, le groupe nîmois n’est composé que de 14 joueurs. Il est privé d’Acquevillo, Nyateu, Tesio, Jakobsen, R. Salou, Gallego et Tobie tous forfaits. Ces défections permettent aux jeunes Pugliese, Gibernon, Vincent et Joblon de trouver un peu de place dans cette coupe d’Europe.

Mais le début de la rencontre est surtout favorable aux Hellènes qui grâce à ses Espagnols Garcia et Jimenez mènent 5-1 (7e) et 10-4 (13e). Après ce raté à l’allumage, la défense gardoise se met en place pour siffler la fin de la récréation, du moins dans ce premier acte. Nîmes reprend les choses en mains et inflige un sévère 9-2 aux Athéniens en onze minutes. Les huit parades de Desbonnet dans les cages de la Green team rendent aussi la tache plus facile. À la pause, l’USAM est en tête pour la première fois de la rencontre.

Mais après la pause, les choses se compliquent encore pour Nîmes qui voient les Grecs légèrement s’échapper (20-17, 33e). Cet écart, l’USAM n’arrive pas à le combler et il s’agrandit même à sept minutes du terme (32-27, 53e). Rien n’y fait, la Green team ne renverse pas le score et elle s’incline 34-30. Nîmes devra faire au moins match nul face aux Suisses de Schaffhouse pour être assurée de terminer à une des deux premières places de la poule 3.

Norman Jardin

8journée de la phase des poules de la ligue européenne. Tasos Kampouris. AEK Athènes (Grèce) bat USAM (France) 34-30 (mi-temps : 15-16). Arbitres : M. Pandzic (Serbie) et Mosorinski (Serbie). 

AEK Athènes : Boucovines (3/20 aux arrêts), Andjelic (4/17 aux arrêts) : Plaza-Jimenez (7/7), Toniazzo-Lemos (8/13), Mylonas (6/9), Aramptzis (2/2), Briatka, Stevanovic (1/4), Tziras(2/3), Shevelev, Nikolaidis, Moya-Florido (5/4), Kotsionis (0/1), Papadionysiou (1/2), Ulgade-Garcia (2/4) et Kalmoiros. Entraîneur : Spyridon Balomenos.

 USAM : Desbonnet (12/45 aux arrêts), Paul (0/2 aux arrêts) ; Sanad (7/8), Rebichon (4/4), Gibernon (4/4), Guigou (1/1), M. Salou (1/2), Yasuhira (1/2), Minel (5/10), Poyet (2/3), Dupuy, Vincent (5/5), Joblon et Pugliese. Entraîneur : Franck Maurice.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité