A la uneSports GardUSAM

USAM Battus à Paris, les Nîmois n’ont pas à rougir

Les Nîmois n'ont pas démérité à Paris (photo Yannick Pons)
Gallego et les Nîmois s’inclinent à Paris 36-31 (photo Yannick Pons)

Face au leader de la Liqui-Moly starligue, les Nîmois ont opposé une belle résistance pour ne s’incliner que de cinq buts 36-31.

C’est à un rythme effréné que l’USAM enchaîne les matchs : un tous les trois jours en ce mois de février. Battus mardi à Athènes en ligue européenne, les Nîmois abordent cette 18e journée de Liqui-Moly starligue privés de Hesham, R. Salou, Tesio, Tobie et Guigou, touché à la cheville, mais la Green team enregistre quand même les retours de Nyateu et de Jakobsen.

Un début de match difficile pour l’USAM

Face à l’intouchable et invincible ogre parisien, qui a remporté ses 17 premiers matches de championnat, les Nîmois n’y vont pas pour faire de la figuration, même s’il y a une échéance importante dans deux jours en Coupe d’Europe face à Schaffhausen. L’USAM y a forcément pensé et il faut attendre six minutes pour voir le premier but gardois. Problème, entre temps, les Parisiens en avaient déjà mis trois. Le PSG entre bien dans son match, prend rapidement ses distances et ne cesse de creuser l’écart.

La belle remonté de Nîmes 

Avec huit buts de retard à la pause (20-12), on peut craindre une addition salée en fin de rencontre. D’autant que la Green team a dix unités de retard à un quart d’heure de la fin (30-20, 45e). Sursaut nîmois ou relâchement parisien ? Les deux mon capitaine. Les Gardois entament une folle remontée pour revenir à quatre buts (32-28, 54e). La correction est évitée. Les Nîmois n’ont pas à rougir de leur prestation qui se termine sur le score de 36-31. Les joueurs de Franck Maurice peuvent maintenant se consacrer à leur match de coupe d’Europe, ce mardi face aux Suisses.

Norman Jardin

 18e journée de Liqui-Moly Starligue. Paris Saint-Germain – USAM 36-31. Salle : Pierre De Coubertin. Mi-temps : 20-12.

PSG : Gérard et Genty (10/41 aux arrêts) ; Steins (5/5), Ntanzi, Keita (4/8), Kristopans (3/7), Kounkoud (1/2), Sole (4/5), Toft Hansen, Grebille (3/4), Sypzrak (7/8), L. Karabatic (3/4), Hansen (5/7), Crenn (0/1), N. Karabatic (1/2) et Peleka (0/1).

USAM : Paul (9/33 aux arrêts) et Desbonnet (2/14) ; Poyet (1/2), Vincent (2/2), Gallego (0/1), Rebichon (1/2), Nyateu (0/2), Jakobsen (4/4), Gibernon (3/6), Dupuy, M. Salou (4/7), Yasuhira (5/6), Joblon (1/1), Minel (4/9), Pigliese et Sanas (6/7).

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité