ActualitésCamargueEnvironnementGard

CAMARGUE Excellent millésime 2021 pour les vins de sable

Vins Sable de Camargue (Photo Syndicat Vins Sable de Camargue).
Image d’illustration (Photo Vins Sable Camargue).

Les vins sable de Camargue sont appréciés, surtout l’été et pas que par les touristes. Le syndicat évoque l’avenir du dernier millésime en date, celui de 2021, qui est une belle surprise.

La soirée de présentation du millésime 2021 « Les Sablissimes » aura lieu le jeudi 31 mars à 19h à la Chapelle des Capucins à Aigues-Mortes. Si tout le monde ne pourra pas y faire un tour, voici l’avis des principaux intéressés sur la qualité des vins proposés.

Ces vins sont issus d’un paysage où le sauvage se mêle à la vigne à perte de vue. Ici, les viticulteurs préservent l’environnement avec 90 % du vignoble soit en bio, soit en haute valeur environnementale car plus de 1 000 espèces animales et végétales vivent sur ce terroir riche en diversité. Avec 300 jours de soleil par an, ces vignobles produisent 94 % des vins en gris et gris de gris, un véritable savoir-faire qui se transmet entre les générations.

« Très prometteur, le millésime 2021 sable de Camargue aura su se faire mériter. Les vignerons, tels de véritable équilibristes, ont dû jongler avec les aléas du capricieux climat de l’année. Mais si le véritable graal du vigneron est de trouver l’équilibre parfait pour ses vins, cette année l’aura permis ! Les vins ont déjà été très bien récompensés au concours général agricole à Paris, le signe d’une qualité exemplaire. Les volumes étant moindre cette année, ce vin sera à savourer« , explique Patrick Guiraud, président du Syndicat des vins sable de Camargue.

Vins Sable de Camargue (Photo Syndicat Vins Sable de Camargue).

En effet, l’année a débuté avec des températures très douces. En avril, lors du débourrement, la promesse d’une future récolte abondante était déjà bien réelle. De magnifiques bourgeons allaient donner naissance à de belles grappes. « Malheureusement la nuit du 7 au 8 avril, quelques heures de gelées noires ont ravagé les espérances. Avec seulement 240 mm de précipitations sur l’année, des remontées de sel ont brûlé le vignoble. Mais l’état sanitaire de la vigne a été irréprochable permettant très peu de traitements et des raisins d’un niveau qualitatif exemplaire« , poursuit le président Guiraud.

Fort heureusement, les conditions de maturation des raisins étaient idéales avec des journées chaudes, sans trop d’excès et des nuits fraîches qui ont permis de récolter des raisins de qualité. Les vendanges ont démarré le 20 août et se sont poursuivies idéalement jusqu’à la mi-septembre.

« Dans les vins gris et gris de gris, emblématiques du terroir sable de Camargue, les robes sont très lumineuses avec des teintes très claires du genre litchi, rose pâle, nacrée« , révèle l’enthousiaste Grégory Michel, œnologue. Dotés d’une jolie palette aromatique aux notes d’agrumes et de petits fruits rouges, ils possèdent en bouche des arômes de fruits à chair blanche, de poire et de pêche. « Le bel équilibre au niveau de l’acidité confère à ce millésime beaucoup de fraîcheur, une grande délicatesse, et de belles longueurs en bouche« , conclut l’oenologue.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité