ActualitésBagnols-UzèsSanté

PONT-SAINT-ESPRIT Grève à l’IME La Barandonne : les salariés veulent « un droit équitable » pour tous

Un nouveau mouvement de grève a été suivi ce lundi 4 avril à l'IME La Barandonne à Pont-Saint-Esprit. (DR)
Un nouveau mouvement de grève a été suivi ce lundi 4 avril à l’IME La Barandonne à Pont-Saint-Esprit. (DR)

Ce lundi a été marqué par un mouvement de grève à l’IME La Barandonne (institut médico-éducatif). Alors que les salariés du social et du médico-social bénéficient désormais du Ségur de la santé, certains métiers sont toujours exclus du plan du Gouvernement. 

Pendant de longs mois, les « invisibles » du social et du médico-social se sont battus pour avoir le droit, eux aussi, aux 183 € nets d’augmentation prévus par le Ségur de la santé. Ces psychologues, éducateurs spécialisés ou assistantes sociales ont eu gain de cause en février dernier.

Mais les services généraux, eux, en sont toujours exclus. On peut citer les agents techniques, les veilleurs de nuit, les maîtresses de maison, les chauffeurs… Dans un courrier adressé à l’ADPEP 30 (Association départementale des pupilles de l’enseignement public du Gard), les salariés grévistes de l’IME spiripontain demandent à ce que « le personnel exclu du Ségur de la santé bénéficie d’une augmentation salariale via leur coefficient » et « un droit équitable » pour tous les salariés.

« On fait cette journée de mobilisation aujourd’hui pour faire réagir, on compte renouveler le mouvement« , assure Julien Souche, agent technique au sein de l’IME La Barandonne. Dans cet institut, ils sont une quinzaine à travailler aux services généraux sur un total de 49 salariés. Cette différence de traitement est vécue comme une « injustice », comme l’explique Julien Souche : « On travaille au même endroit, on s’occupe des mêmes enfants… On a été soumis à l’obligation vaccinale comme tous les salariés par contre, on n’a pas le droit au Ségur contrairement aux autres. On subit seulement les inconvénients de la crise et on en tire aucun avantage. »

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité